Menu
Search
Samedi 13 Avril 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Automobile

BMW Group lance la production virtuelle dans son usine de Debrecen

BMW Group apporte la puissance de l'intelligence artificielle industrielle à  l'ensemble de son réseau de production dans le cadre de sa transformation numérique.

BMW Group lance la production virtuelle dans son usine de Debrecen
Image du jumeau numérique d'un poste de travail robotique dans l'usine prévue par BMW Group à Debrecen, en Hongrie.

BMW Group est à l'avant-garde d'une nouvelle tendance clé en matière de fabrication : passer au numérique en utilisant le monde virtuel pour optimiser les agencements, la robotique et les systèmes logistiques des années avant le début réel de la production.
Le constructeur automobile allemand vient d’annoncer avec Nvidia au GTC qu'il étendait son utilisation de la plateforme Nvidia Omniverse pour la construction et l'exploitation d'applications métavers industrielles sur son réseau de production à travers le monde.

L’usine de véhicules électriques prévue à Debrecen, en Hongrie, qui ne commencera ses opérations que dans 2025 est concernée par ce développement et sera entièrement virtuelle. Dans son discours d'ouverture de GTC, le fondateur et PDG de Nvidia, Jensen Huang, a partagé une démo dans laquelle il a été rejoint par Milan Nedeljkovic de BMW Group, membre du conseil d'administration, pour ouvrir officiellement la première usine entièrement virtuelle du constructeur automobile, propulsée par Nvidia Omniverse. «Nous sommes ravis et incroyablement fiers des progrès réalisés par BMW avec Omniverse. Le partenariat continuera à repousser les frontières de l'intégration virtuelle et de l'outillage virtuel pour la prochaine génération d'usines connectées intelligentes à travers le monde», a déclaré Huang lors du discours d'ouverture du GTC.

La démonstration principale met en lumière une session de planification virtuelle pour l'usine BMW de Debrecen EV. Avec Omniverse, l'équipe BMW peut agréger des données dans des modèles massifs et hautes performances, connecter leurs outils logiciels spécifiques à un domaine et permettre une collaboration multi-utilisateur en direct sur plusieurs sites. Tout cela est possible depuis n'importe quel endroit, sur n'importe quel appareil. Commencer à travailler dans l'usine virtuelle deux ans avant son ouverture permet à BMW Group d'assurer un fonctionnement fluide et une efficacité optimale.

BMW : Intégration virtuelle pour une efficacité réelle

L'usine virtuelle de Debrecen de BMW Group illustre la puissance et l'agilité de la planification d'usines de fabrication industrielle pilotées par l'intelligence artificielle avec la plateforme Omniverse. Dans la démo de l'usine EV, Nedeljkovic invite Huang dans une mise à jour dans laquelle l'équipe BMW cherche à inclure un robot dans un espace au sol restreint. L'équipe résout le problème à la volée, avec des planificateurs de la logistique et de la production capables de visualiser et de décider du placement idéal. «C'est transformateur, nous pouvons concevoir, construire et tester complètement dans un monde virtuel», a déclaré Nedeljkovic.
Il s’agit d’une lentille sur l'avenir du voyage de BMW Group vers la transformation numérique. C'est aussi un modèle pour réduire les risques et assurer le succès avant de s'engager dans des projets de construction massifs et des dépenses en capital. Ce type de transformation numérique porte ses fruits. Par exemple, pour modifier ou optimiser le flux sur des installations existantes coûte extrêmement cher et entraîne des arrêts de production. En revanche, avec cette nouvelle technologie, il est possible de pré-optimiser afin d’éliminer pratiquement ces coûts.

BMW Group transforme la production dans le monde entier

Le réseau de production de BMW Group est sur le point de bénéficier des opportunités de transformation numérique apportées par Omniverse. Avec des usines et des planificateurs d'usine partout dans le monde, BMW a un processus de planification complexe. Le constructeur automobile utilise de nombreux outils logiciels et processus pour connecter les gens à travers les zones géographiques et les fuseaux horaires, ce qui comporte des limites.

Grâce à Omniverse, un langage codé très développé permet de créer l'interopérabilité entre les suites logicielles et BMW est aujourd’hui en mesure de relier les référentiels de logiciels et de données existants des principaux outils industriels de conception et d'ingénierie assistés par ordinateur, tels que Siemens Process Simulate et Autodesk Revit. Avec cette vue unifiée, BMW permet à ses équipes internes et à ses partenaires externes de collaborer et de partager les connaissances et les données des usines existantes pour aider à la planification de nouvelles.

De plus, l'équipe BMW développe une suite d'applications personnalisées avec Omniverse, y compris une nouvelle application appelée Factory Explorer, basée sur Omniverse USD Composer. BMW a utilisé les principaux composants d'USD Composer et a ajouté des extensions personnalisées adaptées aux besoins de ses équipes de planification d'usine, notamment la recherche, la construction, la navigation et l'analyse des données d'usine.

Lire aussi : BMW lance une flotte pilote iX5 Hydrogen

Lisez nos e-Papers