Menu
Search
Samedi 13 Avril 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Automobile

BMW lance une flotte pilote iX5 Hydrogen

Avec plus de 215.000 véhicules entièrement électriques vendus dans le monde, le groupe BMW se lance dans le développement de la technologie des piles à combustible à hydrogène, avec pour but une mobilité propre.

Le groupe BMW a présenté les premiers véhicules BMW iX5 Hydrogen d’une flotte pilote qui entrera en service cette année. La flotte de moins de 100 véhicules sera ensuite utilisée à l’échelle internationale à des fins de démonstration et d’essai pour divers groupes cibles. Cette expérience de conduite active sera donc la première chance pour les personnes non impliquées dans le processus de développement de se faire une idée directe de ce que la BMW iX5 Hydrogen a à offrir.

La BMW iX5 Hydrogen développée sur la base de la BMW X5 actuelle a été dévoilée pour la première fois en tant que concept au salon IAA en 2019. Des prototypes initiaux ont ensuite été mis à disposition lors de l’IAA Mobility 2021, afin de faire vivre cette nouvelle expérience aux visiteurs.

L'expertise technologique du groupe BMW

Le groupe BMW fait systématiquement avancer le développement de la technologie des piles à combustible à hydrogène comme option supplémentaire pour une mobilité sans émissions locales à l’avenir. Le groupe BMW produit cette technologie dans son centre de compétence interne pour l’hydrogène à Munich. Cette dernière génère à la BMW iX5 une puissance continue élevée de 125 kW/170 ch.

Outre les équivalents technologiques des caractéristiques des moteurs à combustion, tels que les refroidisseurs d'air de suralimentation, les filtres à air, les unités de commande et les capteurs, le groupe BMW a également développé des composants spéciaux à hydrogène pour son nouveau système de pile à combustible. Il s'agit par exemple du compresseur à grande vitesse avec turbine et pompe de liquide de refroidissement haute tension.

Les systèmes de piles à combustible sont fabriqués en deux étapes principales, basées sur les piles à combustible individuelles. Les cellules sont d'abord assemblées en un empilement de piles à combustible. L'étape suivante consiste à installer tous les autres composants pour produire un système de pile à combustible complet. L'empilement des piles à combustible est en grande partie un processus entièrement automatisé. Une fois que les composants individuels ont été inspectés pour tout dommage, la pile est comprimée par une machine avec une force de cinq tonnes et placée dans un logement. Le boîtier de la pile est fabriqué dans la fonderie de métaux légers de l'usine BMW Group Landshut en utilisant une technique de moulage au sable.

Pour cela, de l'aluminium en fusion est coulé dans un moule en sable compacté mélangé à de la résine selon un procédé spécialement conçu pour ce véhicule de petite série. La plaque de pression, qui fournit de l'hydrogène et de l'oxygène à la pile à combustible, est fabriquée à partir de pièces en plastique coulé et de pièces moulées en alliage léger, également de l'usine de Landshut. La plaque de pression forme un joint étanche au gaz et à l'eau autour du boîtier de la cheminée. L'assemblage final des empilements de piles à combustible comprend un test de tension ainsi que des tests approfondis de la réaction chimique à l'intérieur des cellules. Enfin, tous les différents composants sont assemblés dans la zone d'assemblage pour produire le système complet.

Puissance et ravitaillement rapide

En combinaison avec un groupe motopropulseur BMW eDrive de 5ème génération, intégré au niveau l'essieu arrière et une batterie utilisant la technologie lithium-ion, développée spécialement pour cette voiture, le groupe motopropulseur canalise une puissance maximale de 295 kW/401 ch sur la route. Dans les phases de dépassement et de freinage en roue libre, le moteur sert également de générateur, réinjectant de l'énergie dans une batterie de puissance.

L'hydrogène nécessaire à l'alimentation de la pile à combustible est stocké dans deux réservoirs de 700 bars en plastique renforcé de fibres de carbone (CFRP). Ensemble, ils contiennent près de six kilogrammes d'hydrogène, suffisamment pour donner à la BMW iX5 Hydrogen une autonomie de 504 km en cycle WLTP. Le remplissage des réservoirs d'hydrogène ne prend que trois à quatre minutes.

Selon un rapport de l'International Energy Agency (IEA), l'hydrogène offre un potentiel considérable en tant que future source d'énergie dans le cadre des activités mondiales de transition énergétique. Grâce à ses capacités de stockage et de transport, l'hydrogène peut être utilisé pour une grande variété d'applications. La plupart des pays industrialisés adoptent donc des stratégies en matière d'hydrogène et les appuient par des feuilles de route et des projets concrets. Dans le secteur des transports, l'hydrogène peut devenir une option technologique supplémentaire, à côté de la mobilité électrique à batteries, pour façonner une mobilité individuelle durable à long terme.

Lire aussi : BMW présente les nouveaux X5 et X6 restylés

Lisez nos e-Papers