Menu
Search
Samedi 13 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 13 Juillet 2024
Menu
Search

Botola : l’Ittihad de Tanger débloque enfin son compteur de victoires

L’Ittihad de Tanger a pu profiter du derby du Nord face au Moghreb de Tétouan pour provoquer le déclic tant attendu, signant ainsi sa première victoire de la saison après plus de quatre mois de compétition (2-0). L’arrivée du nouveau coach Hilal Tayr et des recrues hivernales a nettement renforcé les lignes de l’IRT, qui a réussi son deuxième clean sheet de la saison mardi.

La lanterne rouge de la Botola Pro Inwi D1 a enfin arraché ses trois premiers points de la saison, mardi, à l’occasion du derby du Nord face au Moghreb de Tétouan (2-0). En effet, l’Ittihad de Tanger a profité de la 17e journée pour enregistrer sa toute première victoire, après une série chaotique de 14 défaites et deux nuls en 16 matchs. Il faut dire que les supporters de l’IRT ont mis les petits plats dans les grands, mardi face au MAT, permettant au club du Détroit d’évoluer en pleine confiance, dans un stade Ibn Battouta bouillonnant. Les Tifos déployés en début de match et l’incroyable ambiance créée par les fans tangérois ont permis aux joueurs de se transcender, à l’image de Zouheir El Ouasli qui réussissait un splendide retourné acrobatique dès la 7e minute de jeu.

Le capitaine Mohsine Moutouali, lui, enfonçait le clou à la 18e minute, profitant d’une erreur du défenseur Mohamed Hamamy. Le nouvel entraîneur des Tangérois, Hilal Tayr, a donc réussi là où ses deux prédécesseurs ont échoué, à savoir Badou Ezaki et Hakim Daoudi. Grâce à un mercato hivernal réussi, l’IRT a donc pu combler plusieurs lacunes qui l’avaient handicapé en phase aller. L’apport des nouveaux arrivants était d’ailleurs prépondérant, mardi, avec une énorme prestation de l’ancien portier du Raja de Casablanca, Merbah Gaya, sans oublier l’ancien capitaine des Verts Mohsine Moutouali, qui s’est rapidement imposé en tant que métronome de l’IRT.

Ce premier succès, signé face au grand rival du Moghreb de Tétouan, devrait certainement constituer un catalyseur pour les coéquipiers de Naïm Aârab, qui ont encore un long chemin à parcourir s’ils espèrent quitter la zone de relégation. L’IRT compte toujours 9 points de retard sur le premier non relégable (le Hassania d’Agadir, 14 points) et affiche la plus faible ligne défensive du championnat (27 buts encaissés en 17 matchs). La ligne d’attaque de Tanger est aussi la moins percutante de la Botola D1, avec seulement 7 buts marqués depuis le début de la saison. Hilal Tayr a bien provoqué le déclic mardi, mais sa mission est loin d’être réussie à Tanger, lui qui a encore du pain sur la planche. Avec les victoires de l’IRT et de l’OCK à l’occasion de la 17e journée, toutes les équipes de la Botola D1 2023 comptent désormais au moins une victoire. L’Ittihad de Tanger dispose désormais de 13 journées pour arracher son maintien en première division, une mission très ardue, mais pas impossible.

Lire aussi : Ittihad de Tanger : élu président, Mohamed Charkaoui promet de sauver le club de la relégation

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.