Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Canicule : Attention à l’intoxication à l’eau !

En période de fortes chaleurs, l’hydratation est le maitre-mot. Mais, même si on est souvent tentés de boire beaucoup d’eau pour se rafraichir, il faut savoir rester raisonnable et ne pas en consommer d’énormes quantités car cela peut être dangereux pour la santé, voire provoquer le décès.

Canicule : Attention à l’intoxication à l’eau !

Certes, l’eau est vitale et indispensable en particulier en période de fortes chaleurs, mais savez-vous que le fait d’en consommer de grosses quantités peut parfois s’avérer dangereux ! Eh oui, aussi improbable que cela puisse paraitre, boire beaucoup d’eau peut causer de graves problèmes de santé. D’après les spécialistes, les reins n’arrivent pas à drainer l’excès d’eau rapidement, ce qui entraîne une dilution du sang et une baisse de sa concentration en sels minéraux. «La consommation excessive d’eau peut donner ce que l’on appelle une intoxication à l’eau ou une hyperhydratation.

En effet, boire beaucoup d’eau peut créer un déséquilibre de pression entre le milieu intracellulaire et le milieu extracellulaire. L'excès d'eau provoque ainsi une diminution des sels minéraux, principalement le sodium et potassium et une dilution du plasma sanguin. Résultat : l'eau pénètre dans les cellules, notamment celles du cerveau, et les gonfle ce qui entraîne un œdème cérébral», déclare au «Matin» Dr Tayeb Hamdi, médecin, chercheur en politiques et systèmes de santé. Et de prévenir que «les symptômes les plus fréquents sont des céphalées, nausées, vomissements, un malaise général, confusion et fatigue… et dans les cas les plus graves cela peut aller jusqu’à la perte de conscience, le coma voire même le décès». Boire mais manger aussi ! Mais comment le simple fait de boire de l’eau peut-il entrainer de si graves conséquences sur la santé ? «Deux principales raisons peuvent provoquer ce genre de situation ; soit en cas de maladie (problème rénal, insuffisance cardiaque avancée, rétention d’eau) qui empêche le corps d’éliminer l’excédent d’eau qui s’accumule dans les cellules, soit à cause de la consommation d’une grande quantité d’eau avec un apport réduit très en sels minéraux», explique Dr Hamdi.

L'hyperhydratation et le manque d'eau sont à éviter 

Ce dernier souligne que plusieurs comportements que nous pensons «anodins» peuvent entrainer ce genre de situation : «comme par exemple une personne qui s’abstient de manger toute la journée lorsqu’il fait chaud et préfère consommer d’énormes quantités d’eau ou une personne qui fait du sport ou qui travaille sous une forte chaleur et se contente de boire uniquement de l’eau sans manger… il y a aussi les cas de potomanie qui est un trouble mental où les personnes qui en souffrent boivent de grandes quantités d’eau pensant purifier leur corps, alors que c’est le contraire qui risque de se produire», précise le médecin. Pas plus de 5 litres par jour Pour éviter une hyperhydratation, Dr Hamdi recommande de ne jamais se contenter de boire une grande quantité d’eau sans consommer d’autres aliments. «Même si en été, notre appétit diminue en général, il faut penser à manger des fruits et légumes par exemple ou à prendre des jus pour bien s’hydrater tout en ayant un bon apport en sels minéraux», conseille le médecin.

«Il faut rappeler que l'eau représente en moyenne la moitié ou les deux tiers du poids corporel. Mais avec la transpiration, les urines, les larmes… nous en perdons près de 2,5 litres chaque jour, d’où l’importance de manger et de boire suffisamment pour compenser ce qui a été perdu. Mais il ne faut pas dépasser 5 litres d’eau par jour car à partir de cette quantité on court le risque d’une hyperhydratation», alerte-t-il. Dr Hamdi insiste aussi sur le fait qu’il ne faut pas attendre d’avoir très soif pour boire. «Il est recommandé de prendre de l’eau en petites quantités tout au long de la journée car en buvant beaucoup d’eau (entre 2 à 4 litres) d’un coup ou en l’espace d’une ou deux heures on risque aussi une intoxication à l’eau».

Lire aussi : Vague de chaleur : Attention à la déshydratation chez les personnes âgées (les conseil de la SNMGG)

Lisez nos e-Papers