Menu
Search
Lundi 22 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Juillet 2024
Menu
Search

Casablanca : bientôt une carte unique pour le bus, le tramway et le busway

Invitée de la Chambre de commerce britannique pour le Maroc, la maire de Casablanca, Nabila Rmili, a fait le point sur les chantiers prioritaires de la capitale qui en feront une ville intelligente, durable et inclusive.

Casablanca : bientôt une carte unique pour le bus, le tramway et le busway
Nabila Rmili.

À la tête de ces projets figure la mobilité urbaine à travers le réseau tramway, busway et bus. «La ville travaille en même temps sur les nouveaux chantiers, mais il ne faut pas oublier que toutes les infrastructures disponibles ont besoin en même temps d’une maintenance et d’une mise à jour continue pour être fonctionnelles», précise Rmili. Détaillant le Plan d’action communal de Casablanca 2023-2028, la maire a rappelé qu’il comprend 6 axes de développement, 25 programmes et environ 100 projets, pour un budget total de 40 milliards de dirhams. L’un des axes les plus importants est celui de la gestion du transport.

À ce sujet, la responsable a souligné la difficulté de mener les travaux que ce soit de l’extension du tramway ou du busway dans une ville en pleine activité. «Je demande aux citoyens de nous excuser pour les désagréments causés par les travaux, mais nous faisons tout pour respecter les délais de mise en service des lignes T3 et T4. Elles seront prêtes au cours de 2024», annonce la maire. Le busway lui sera opérationnel dès le mois de juillet, confirme-t-elle. «Nous allons mettre en circulation incessamment 40 bus offrant un service de haut niveau et respectueux de l’environnement à partir de ce mois de juillet», explique Rmili.

Elle a également évoqué la gestion du parc autobus de la ville. «Les 700 bus qui circulent aujourd’hui sont l’autre priorité de la commune, puisqu’on veille à assurer un service de qualité aux Casablancais». La maire a aussi annoncé le lancement très prochainement du billet unique pour les transports publics. Une action qui, selon la responsable, permettra de faciliter l’expérience des Casablancais avec les transports en commun.

Deux gares routières pour remplacer la gare Oulad Ziyane à Casablanca

Toujours dans le volet transport, Mme Rmili a rappelé l’annonce relative à la construction de deux nouvelles gares routières au Nord et au sud de la ville avec l’objectif de remplacer la gare routière Oulad Ziyane qui ne répond plus à la demande grandissante des voyageurs. «Nous avons effectué un diagnostic de la situation et avons constaté que la ville a besoin aujourd’hui de deux gares routières qui répondent aux normes de qualité et de sécurité. Dans notre action en cours, nous lancerons le projet pour deux gares et carrément fermée celle qui se trouve aujourd’hui sur une zone de grand trafic. Une du côté de Hay Bernoussi et Hay Hassani», explique la responsable.

Casablanca sur un projet de recyclage des déchets 

Sur le point de vue environnemental, la maire de Casablanca a tenu a expliqué l’engagement urgent de la commune pour respecter la nature et pour penser des projets durables pour la capitale. «La protection de l’environnement est une préoccupation majeure pour la ville et nous mettons en place des actions concrètes pour assurer la propreté et l’hygiène de la ville, ainsi que la préservation des espaces verts et la gestion durable des ressources naturelles», a-t-elle précisé. Et d’expliquer que ces projets comprennent le nettoiement des voies et des places publiques, ainsi que la collecte, le traitement et la valorisation des déchets et des ordures ménagères, citant comme exemple le projet colossal du recyclage des déchets.

Lire aussi : Busway de Casablanca : démarrage des tests, entrée en service en juillet 2023

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.