Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Contrôle technique des véhicules : La Narsa sur une nouvelle stratégie

Le secteur du contrôle technique des véhicules entrera dans une nouvelle phase de développement. La Narsa planche, en effet, sur la conception d’un schéma directeur avec de nouvelles orientations stratégiques à court et à moyen terme pour ce secteur. La feuille de route en projet devra, en particulier, développer des outils efficients de régulation afin de parer à l’inadéquation entre l’offre et la demande.

Contrôle technique des véhicules : La Narsa sur une nouvelle stratégie
Le processus aboutira à la mise en place d’une application informatique paramétrable, permettant la régulation de l’offre et de la demande en lignes, en centres et en réseaux de contrôle technique.

L’Agence nationale de la sécurité routière (Narsa) est sur un projet de schéma directeur avec de nouvelles orientations stratégiques pour le développement du secteur du contrôle technique des véhicules. L’institution devra commanditer, le 16 mai prochain, l’étude d’élaboration de cette feuille de route. Il s’agit, selon la Narsa, de se doter des outils nécessaires à la gestion du secteur du contrôle technique des véhicules et des orientations permettant son développement.

«Ces outils doivent permettre une visibilité sur le secteur du contrôle technique à court et moyen termes et garantir une régulation entre l’offre et la demande en matière de lignes, de centres et de réseaux de contrôle technique des véhicules ainsi qu’en matière d’agents de contrôle technique et de chefs de centres», explique la Narsa.

L’étude en projet procédera à une analyse stratégique pour l’élaboration de la vision et des orientations stratégiques pour le développement du secteur avec la déclinaison de plans d’action nécessaires à leur mise en œuvre. Le processus aboutira également à la mise en place d’une application informatique paramétrable, permettant la régulation de l’offre et de la demande en lignes, en centres, en réseaux de contrôle technique et en agents de contrôle technique et chefs de centres au niveau national et local. Cette régulation devra être basée sur des paramètres et hypothèses à identifier et définir par l’étude.

La Narsa rappelle que depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 52-05 portant code de la route et de ses textes d’application, la gestion du secteur du contrôle technique a connu un «grand changement». En effet, affirme l’Agence, l’autorisation d’exercer le contrôle technique est délivrée après un appel à la concurrence qui se base sur une étude du secteur et des besoins en centres et en lignes de contrôle technique. Mais, en dépit des améliorations, le secteur souffre encore de plusieurs contraintes, dont l’absence d’outils efficients de régulation qui se traduit par une offre en inadéquation avec le besoin dans plusieurs régions du pays et par un taux de remplissage parfois insuffisant.

Lire aussi : Transport routier : les quatre axes de la modernisation du secteur

Lisez nos e-Papers