Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Décès de la chanteuse irlandaise Sinéad O'Connor

La chanteuse irlandaise Sinéad O'Connor est décédée à l'âge de 56 ans, a annoncé mercredi sa famille dans un bref communiqué.

Décès de la chanteuse irlandaise Sinéad O'Connor

 "C'est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre bien-aimée Sinéad", ont écrit ses proches. "Sa famille et ses amis sont dévastés et ont demandé à ce que l'on respecte leur intimité en ce moment très difficile".

            >>Lire aussi : Mort du crooner américain Tony Bennett à l'âge de 96 ans

Sinéad O'Connor avait accédé à la célébrité mondiale en 1990 avec le titre "Nothing Compares 2 U", écrit par l'artiste américain Prince. Ses deux premiers albums, "The Lion and the Cobra" et "I Do Not Want What I Haven't Got", ont été de grands succès commerciaux.

L'Irlande a perdu "l'un de ses plus grands et plus talentueux compositeurs, auteurs-compositeurs et interprètes de ces dernières décennies", a réagi président irlandais Michael Higgins. Evoquant "sa voix extraordinairement belle et unique" et "dans chacune de ses apparitions, l'authenticité de sa performance", il a également salué son engagement courageux à l'égard des questions importantes qu'elle a portées à l'attention du public.

"RIP Sinead O'Connor, j'ai adoré travailler avec toi, faire des photos, faire des concerts en Irlande ensemble et discuter, tout mon amour à ta famille", a réagi sur le même réseau le chanteur canadien Bryan Adams. O'Connor était "l'une de nos plus grandes icônes musicales, et quelqu'un de profondément aimé par le peuple d'Irlande, et au-delà", a également réagi le vice-Premier ministre et ancien chef du gouvernement Micheal Martin. Le chanteur du groupe britannique The Charlatans, Tim Burgess, a également rendu hommage à la chanteuse qui "incarnait l'esprit punk". "Elle n'a pas fait de compromis, ce qui a rendu sa vie plus difficile."

"Il est difficile de penser à un artiste qui ait eu l'impact social et culturel de Sinead", a écrit pour sa part Colm O'Gorman, directeur exécutif d'Amnesty International Irlande.

Lisez nos e-Papers