Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Monde

Espagne : Alberto Nunez Feijoo chargé de former un nouveau gouvernement

Espagne : Alberto Nunez Feijoo chargé de former un nouveau gouvernement

Le roi Felipe VI d'Espagne a proposé, mardi, le président du Parti populaire (PP), Alberto Nunez Feijoo, comme candidat à la présidence du gouvernement. Cette décision, rendue publique par la présidente du Congrès des députés, Francina Armengol, lors d’une déclaration institutionnelle après une réunion avec le roi Felipe VI, a été prise après deux jours de consultations du Souverain espagnol avec les leaders de sept partis politiques représentés au Congrès des députés.

            >> Lire aussi : Espagne : Pedro Rollán, du Parti Populaire, élu président du Sénat

Selon l'article 99 de la Constitution espagnole, après les élections générales, le roi "après consultation des représentants désignés par les groupes politiques ayant une représentation parlementaire, et par l'intermédiaire du Président du Congrès, propose un candidat à la Présidence du Gouvernement".

Le PP est arrivé en tête des élections générales anticipées du 23 juillet en Espagne avec 32,91% des voix et 137 sièges au Congrès des députés, suivi du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), qui a récolté 31,77% des suffrages et 121 sièges.

Les deux principales formations politiques en Espagne sont suivies du parti d'extrême droite Vox, avec 12,40% des voix et 33 sièges, et du parti d’extrême gauche Sumar, avec 12,29% des voix (31 sièges).

Le parti de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC) a récolté 1,93% des voix et 7 sièges et la formation Ensemble pour la Catalogne a obtenu 1,64% des suffrages et 7 sièges. EH Bildu s’est adjugée 6 sièges, tandis que le Parti nationaliste basque (PNV) a remporté 5 sièges.

Les partis Bloc nationaliste de Galice (BNG), Coalition Canarienne (CC) et l’Union du peuple Navarre (UPN) ont obtenu un siège chacun.

Lisez nos e-Papers