Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

Espagne : un pro-polisario jugé pour terrorisme et plaide coupable

Espagne : un pro-polisario jugé pour terrorisme et plaide coupable

Un pro-polisario, poursuivi pour actes de terrorisme en Espagne, a plaidé, mardi, coupable devant l'Audience nationale, la plus haute juridiction pénale d'Espagne. Le prévenu est accusé d’avoir diffusé de la propagande djihadiste, à travers les réseaux sociaux dans lesquels il exprimait sa haine envers l'Espagne, rapportent des médias locaux. Le procureur avait réclamé quatre ans et six mois de prison contre l’accusé qui a avoué être l'auteur d'un crime d'endoctrinement terroriste. En plaidant coupable, l'accusé, M.A.M., alias Ismaïl, a accepté d’être condamné à deux ans de prison ferme et cinq ans de mise à l'épreuve. 

Dans les semaines précédant son arrestation, le 28 mars 2022, l'accusé publiait quotidiennement des messages appelant au djihad et au martyre dans des vidéos qu'il réalisait lui-même et qu'il diffusait ensuite par le biais de différentes applications mobiles. De même, via Facebook, il tenait des conversations dans lesquelles il exprimait son adhésion à Daech, ainsi que sa haine à l’encontre de l'Espagne. Jusqu'au moment de son arrestation, il était également en contact avec des utilisateurs djihadistes de Facebook qui prétendaient vivre dans les zones de conflit et avec lesquels il échangeait des audio et des vidéos de dirigeants de l'État islamique.

Il se présentait également comme un membre de l'organisation terroriste État islamique au Grand Sahara (EIGS), affirmant avoir entretenu des liens avec l'ancien chef de l'EIGS, Abou Walid Al Saharaoui, tué par les forces armées françaises en août 2021. Plusieurs rapports internationaux avaient fait état des liens entre les milices du «polisario» et les réseaux terroristes s’activant dans la région sahélo-saharienne et les zones de conflit.

Lire aussi : Bilan du BCIJ, terrorisme au Sahel, les Marocains de Daech... l'éclairage de Habboub Cherkaoui