Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Avec 7.090 billets détectés en 2022, le faux monnayage perd encore du terrain (BAM)

Dans son rapport annuel, BAM affirme que la circulation fiduciaire a progressé de 10% l'année dernière pour atteindre 372 milliards de DH, dont une grande partie est constituée de billets de 200 DH. Cette même coupure domine aussi les faux billets en circulation, avec 52%.

Avec 7.090 billets détectés en 2022, le faux monnayage perd encore du terrain (BAM)

Le faux monnayage poursuit sa tendance baissière. En 2022 le ratio de contrefaçon s'est établi à 2,9 faux billets pour chaque million de billets en circulation, contre 3,3 en 2021, indique Bank Al-Maghrib (BAM) dans son rapport annuel 2022. Le nombre de faux billets détectés ressort ainsi à 7.090, représentant un montant de 960.000 DH, et demeurant marqué par la dominance du billet de 200 DH, avec 52%.

>>Lire aussi : Attention aux faux billets !

Toujours en 2022, la circulation fiduciaire a augmenté de 10 sur un an, à 372 milliards de DH, «confirmant ainsi le retour à un rythme normal enclenché une année plus tôt», commente la Banque centrale. Sur la période et par type de monnaie, ce sont les billets qui ont enregistré la plus forte croissance avec 9,3% à 2,5 milliards de billets, totalisant 368 milliards de DH. En termes de structure, c’est la coupure de 200 DH qui domine avec une part de 56%. La monnaie métallique a, elle, augmenté de 3,1% à 3,1 milliards de pièces, ce qui représente 4 milliards de DH. La pièce de 1 DH domine avec une part de 29%.

L’année dernière, BAM a produit 530 millions de billets de banque et 95 millions de pièces de monnaie. Le but étant de satisfaire les besoins de l’économie nationale. Et pour répondre à la demande de cash, la banque ainsi que les différents centres privés de tri ont augmenté de 13,5% leurs approvisionnements de la place en monnaie fiduciaire, soit 3,5 milliards de billets, dont 2,9 milliards issus des opérations de recyclage. Enfin, la Banque centrale a produit et livré par moins de 2 millions de passeports biométriques, 2,4 millions de permis de conduire électroniques et de certificats d’immatriculation électronique, 37 millions de vignettes et timbres au profit des différents organismes de l’État et 73.000 permis de port d’armes.