Menu
Search
Vendredi 19 Juillet 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Juillet 2024
Menu
Search

Festival international du film à Dakhla : 16 pays africains pour la onzième édition

Festival international du film à Dakhla : 16 pays africains pour la onzième édition

Sous le slogan «Dakhla est la porte de l'Afrique», l'Association pour l'animation culturelle et artistique des provinces du Sud organise la onzième édition du Festival international du film à Dakhla, du 2 au 8 juin 2023.

Cette édition verra la participation de seize pays africains : le Cameroun, l’Île Maurice, l’Angola, le Burkina Faso, le Ghana, l’Ouganda, la République centrafricaine, le Rwanda, les Comores, le Bénin, le Congo, le Sénégal, la Somalie, la Tunisie, l’Égypte, la Mauritanie et le Maroc, pays organisateur.  Elle se caractérise par l'ouverture du festival sur son environnement, à travers l’organisation de ses activités en de multiples espaces dans le but d'élargir la base de son public, et de permettre à diverses tranches sociales et aux personnes de tous âges de suivre et d'assister aux différentes projections et activités.

Le palais des congrès de Dakhla accueillera les projections des films de la compétition. Dix longs métrages vont concourir pour le grand prix, le prix du jury, et les prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice. Le jury de cette compétition sera présidé par l’écrivaine Freida Ekotto, responsable du département des Études africaines à l'Université du Michigan. Elle sera accompagnée dans sa mission par Maka Koto, cinéaste et ancien ministre de la Culture du Québec, l'actrice marocaine Sana Alaoui, Dana Scholdelmayer, productrice et chef costumière américaine, Sylvestre Amoussou, réalisateur béninois. Par ailleurs, dix films participeront à la compétition des courts métrages.

Le festival rendra hommage à l’actrice marocaine Asmaa Khamlichi, au réalisateur et producteur angolais Zézé Gamboa et à l’actrice égyptienne Rania Farid Chawky. Un hommage sera également rendu au cinéma angolais.

Au programme également, un espace pour rencontrer les créateurs qui œuvrent au sein du septième art. On y accueillera la monteuse tunisienne Nadia Touijer qui parlera du montage des films documentaires, la productrice marocaine Kaoutar Tazrouti qui partagera son expérience à propos des moyens de financer et de commercialiser le film documentaire.

Les jeunes intéressés par le cinéma et les artistes rencontreront également Abdelouahed Mjahed, qui partagera avec eux son expérience de l'autoproduction. Moulay Ahmed Alaoui présentera, quant à lui, les dernières évolutions liées au droit d'auteur et aux droits voisins. Le festival organisera, en coordination avec les artistes et les créateurs des provinces du Sud, un hommage spécial à Dalal Mhamedi Alaoui, directrice de Bureau marocain du droit d'auteur.

Lire aussi: CCM : plus de 5 millions de dirhams de subvention au profit de 15 festivals et manifestations

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.