Menu
Search
Jeudi 20 Juin 2024
S'abonner
close

FICAM 2023 : Focus sur les maîtres de l'animation tchèque Jirí Brdecka, Jirí Trnka

FICAM 2023 : Focus sur  les maîtres de l'animation tchèque Jirí Brdecka, Jirí Trnka
Jirí Brdecka, écrivain, réalisateur et artiste tchèque.

Ouverte le 3 mars, la 21e édition du Festival international du cinéma d’animation de Meknès (FICAM) met à l’honneur la cinématographie tchèque. Plusieurs rendez-vous sont programmés pour susciter le débat auprès du public. «L’idée de consacrer un focus à l’école tchèque s’est imposée comme une évidence tant cette cinématographie a marqué de son influence le film d’animation tous azimuts. Une cinématographie ancrée dans la tradition du film d’animation et qui propose une production contemporaine singulière», indique Mohamed Beyoud, directeur artistique du FICAM.

Le festival réserve ainsi un volet de sa programmation à «deux maîtres incontestés de l’animation tchèque, Jirí Brdecka (1917-1982) et Jirí Trnka (1912-1969) avec des programmes diffusés pour la première fois au Maroc.» Ces deux cinéastes sont des pionniers du cinéma d’animation tchèque. Dès les années 1940, Jirí Brdecka réalise le potentiel du film d'animation en tant qu'art à part entière. Il a travaillé dans le studio d'animation de Prague entre 1948 et 1981, période durant laquelle il a créé 35 courts métrages. Ses films «Love and the Zeppelin», «Gallina Vogelbirdae», «Metamorpheus», «The Face» et d'autres lui ont valu une renommée internationale et des prix dans de nombreux festivals de cinéma de premier plan. L’acuité du monde intérieur magique de Brdecka, ainsi que sa sensibilité poétique empreinte d’ironie, ont laissé un impact intemporel sur l'animation mondiale.

Écrivain, critique, scénariste, Brdecka joue un rôle central dans la fondation de l'école tchèque de l'animation et l'effervescence artistique qu'elle connaît avant la répression du Printemps de Prague. Compagnon de route de Trnka, il collabore également avec Karel Zeman, l'autre géant de l'animation tchèque. Il est lui-même le réalisateur de nombreux courts métrages d'animation parmi les plus marquants de la période. Pourtant peintre et dessinateur, Brdecka n'est jamais l'auteur graphique de ses propres films, préférant s'adjoindre à chaque production les talents de l'artiste dont le style sert au mieux son propos, et se consacrer à l'écriture et la mise en scène dans lesquelles il excelle.

Pour sa part, Jirí Trnka était l'un des plus grands artistes tchèques du XXe siècle et l'un des fondateurs de l'animation de marionnettes. Son travail a démontré au monde que la société communiste peut offrir de meilleures conditions pour des créations artistiques extraordinaires. À travers les petits personnages créés par Trnka apparaissent toute l'angoisse et la sensibilité de l'homme contemporain, notamment tchèque. Des master class, projections, débats et cartes blanches sont au programme du FICAM 2023 afin de rapprocher le public du travail de ces deux réalisateurs.

FICAM 2023 : Rendez-vous autour de l'animation tchèque

Samedi 4 mars 2023 à 17 h 15/Musée numérique de l’Institut français : Carte Blanche à la réalisatrice Tereza Brdecková (Brdecka par Tereza).

Tereza Brdecková est auteure de romans et de scénarios, traductrice, critique de cinéma et enseignante à l’académie cinématographique FAMU de Prague. Elle a écrit et co-écrit avec des cinéastes de la nouvelle vague Tchèque, comme Jan Nemec et Jiri Menzel. Dans son œuvre, elle combine des éléments documentaires avec de la fiction. Tereza est la fille de Jirí Brdecka, maître classique du dessin animé tchèque. Dans sa maison d’édition familiale, Limonadovy Joe, elle s'occupe, entre autres, de son héritage artistique.

Dimanche 5 mars 2023 à 12 h 15/Musée numérique de l'Institut français : Carte Blanche à Xavier Kawa-Topor ((Rétrospective tchèque Jirí Brdecka)

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.