Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Hausse des prix : la fuite en avant du porte-parole du gouvernement

Hausse des prix, remaniement ministériel, coà»t de l’importation des bovins… ces sujets ont été au cÅ“ur des questions des journalistes adressées au porte-parole de l'Exécutif, Mustapha Baitas, lors du point de presse à  l’issue du Conseil de gouvernement. Une conférence qu'on peut qualifier d'expéditive durant laquelle le responsable a été ferme dans son attitude, trés succin et vague dans ses réponses.

Hausse des prix : la fuite en avant du porte-parole du gouvernement

Accablé la semaine dernière par une série de questions liées à la hausse des prix en conférence de presse, à l’issue du Conseil de gouvernement, le ministre chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas s’est coltiné le même exercice ce jeudi. Le ministre a dû en effet faire face aux interrogations des journalistes, qui étaient somme toute logiques et pertinentes, contrairement à ses réponses qui étaient jugés surréalistes et sans aucun rapport avec le quotidien des Marocains. Étant incapable de justifier l’impuissance du gouvernement à maîtriser l’inflation galopante, M. Baïtas s’est obstiné à contredire les chiffres sur les prix des denrées alimentaires. Visiblement mal à l’aise, le responsable gouvernemental n’hésitait pas par moments à s’adresser aux journalistes de manière sèche, et c’est le moins qu’on puisse dire. En tout cas, le ministre a tout fait pour que «l’épreuve» de la conférence de presse hebdomadaire se termine le plus vite possible. Ses réponses étaient courtes, laconiques, fermes et pétries de certitudes que la réalité sur le terrain contredit.

« Je veux confirmer que ce sujet a occupé une grande partie de la réunion d’aujourd’hui et a été longuement discuté. En ce moment même, les ministres concernés avec le ministre de l’Intérieur travaillent dans le cadre d’un comité qui étudie l’ensemble des dossiers relatifs à ce sujet. Ce que je peux confirmer actuellement, c’est que les prix ont commencé à prendre une courbe baissière, et ça c’est important», a-t-il déclaré en guise de réponse. Trop général pour expliquer l’augmentation vertigineuse des prix et pour assouvir la curiosité des journalistes qui essayaient tout simplement de faire leur travail. Interrogé sur la majorité gouvernementale et les informations circulant sur d'éventuels désaccords entre les partis du gouvernement, Mustapha Baïtas a tout simplement indiqué que ce genre de sujet n’était pas à traiter lors de cette conférence de presse. Une réponse plutôt étrange qui cache à peine une irritabilité que rien ne saurait justifier.

Lire aussi : Flambée des prix : l'opposition fustige l’incapacité du gouvernement à tenir ses promesses

Lisez nos e-Papers