Menu
Search
Samedi 22 Juin 2024
S'abonner
close
Samedi 22 Juin 2024
Menu
Search

Jeux de la francophonie : voici les artistes qui représenteront le Maroc

La neuvième édition des Jeux débutera le 28 juillet à Kinshasa en République démocratique du Congo. Durant dix jours, des sportifs et artistes issus des diverses délégations participantes prendront part aux épreuves sportives, mais aussi culturelles. Jusqu’au 6 août, de jeunes talents (18-35 ans) vont concourir dans 11 disciplines artistiques. Les concours culturels représentent à la fois une occasion d’apprécier la richesse de la création francophone, mais aussi une chance pour ces jeunes d'entamer une carrière professionnelle et d'acquérir une visibilité internationale. Pour les IXes Jeux de la francophonie, la délégation marocaine participera aux concours de littérature, de conte, de création numérique, d'arts visuels et plastiques, de photographie et de jonglerie avec ballon.

Jeux de la francophonie : voici les artistes qui représenteront le Maroc

Mostapha Sghir, un passionné de la création numérique

L’artiste visuel et photographe marocain Mostapha Sghir, alias Stee Faan, représentera le Maroc dans la catégorie «Création numérique». Âgé de 23 ans, cet originaire de Midelt est passionné par l'art et le design depuis son jeune âge. Il faisait au début des croquis et des peintures à l'huile. En 2010, il a acquis son premier ordinateur et découvert une nouvelle passion dans l'apprentissage des programmes de design, la création de logos, l'illustration et la peinture numérique. En 2016, Stee Faan s'est lancé dans des projets de collages et d'art pop, trouvant une source inépuisable d'inspiration dans la richesse et la diversité de la culture marocaine pour exprimer sa créativité. C'est ainsi qu'est née l'idée d'un nouveau projet différent, qu'il a décidé de présenter sous la forme d'une affiche : #Morocco360.

Stee Faan explore différentes formes d'art visuel, allant des croquis traditionnels à la peinture numérique et aux collages. Son travail reflète son amour pour son pays et sa volonté d'innover dans ses créations. Il continue de repousser les limites de son art et de partager sa vision unique avec le monde, offrant ainsi une perspective originale et captivante de la culture marocaine.

Oussama Hamama, un photographe aux multiples talents

Dans la délégation marocaine, un passionné de la photographie qui aime montrer le monde avec sa vision artistique. Oussama Hamama apporte sa touche dans le domaine des arts visuels. Il est également passionné par les échanges culturels et nouveaux médias. Il a exprimé son talent lors de ses études à l'Institut de journalisme de Rabat, où il a été encadré par le chercheur académique et photographe Jaâfar Akil. Oussama Hamama a participé à différents ateliers sur le terrain. Il a pu surtout découvrir le travail de brillants photographes marocains, tels que Noureddine El Ghoumari, Laila Ghandi, Abdel-Fattah Hamouda et feu Laila Alaoui. Ce jeune talentueux r'bati a à son compte différentes initiatives dans le domaine des médias.

Son travail dans la photographie se situe à la croisée de la photographie artistique et du photojournalisme professionnel. En tant que photojournaliste, il a couvert divers événements, dont le forum USAID pour la société civile, le National Podcast Forum organisé par l'Association Tanmia, l'Intercultural University Forum à l'Université de Moulay Ismaïl – Meknès, le Festival international «Mata» à Asilah, le Turk-Arab Youth Congress à Istanbul, ainsi que d'autres événements officiels.

Le travail d'Oussama témoigne de son engagement et de son talent dans le domaine de la photographie. Sa capacité à capturer des moments significatifs et à raconter des histoires à travers ses images lui permet de se distinguer en tant qu'artiste visuel accompli. Il participe dans les jeux de la francophonie dans la catégorie «Photographie».

Ismaël Ahendouz, un artiste visuel au parcours exceptionnel

Dans la catégorie «Peinture», le Maroc est représenté par l'artiste visuel Ismaël Ahendouz. Diplômé de l'Institut national des beaux-arts de Tétouan en 2012, il se distingue par une expérience riche et diversifiée. Il aime utiliser différentes techniques et matières : le pastel, le crayon et le collage... Dans ses dessins, il s’éloigne de l’exploitation simple, directe, et serait donc dans un mélange entre ce qui est réaliste et surréaliste. Ismaël Ahendouz puise son inspiration dans l'identité visuelle de la culture marocaine, notamment celle de sa région natale Sousse et l'héritage amazigh.

Ismaël a pris part à des événements artistiques prestigieux et a participé à plusieurs stages et ateliers dans différentes disciplines artistiques «gravure, peinture, photographie». En 2014, il s'est distingué lors de l'«Atelier de l'observatoire» de la cinquième édition de la Biennale de Marrakech. Il a également exposé à La Galerie 21 aux côtés de grands noms de la scène artistique marocaine, explorant le thème du «Drapeau marocain» à Casablanca. Il a brillé à l'exposition de dessin contemporain intitulée «Much cilence» au 18 Derb Fran et au projet «La serre» lors de la sixième Biennale de Marrakech. En 2017, il a contribué à la vente aux enchères CMOOA à Marrakech et à l'exposition collective «Héros, anti-héros et personnages extraordinaires» au Comptoir de Mines.

StylersCrew, les stars de la jonglerie avec ballon

Depuis 2008, StylersCrew, le Collectif marocain de football Freestyle, brille par ses performances artistiques tant au niveau national qu'international. Le talent exceptionnel et la capacité à captiver le public de ces stars ont fait d’eux une référence incontournable dans le domaine du football freestyle. Médaillés d'argent aux Jeux de la francophonie 2013 et médaillés d'or en 2017, ils ont également remporté à plusieurs reprises le titre de Champions d'Afrique et du Maroc.

Leur mission principale est de promouvoir cette discipline, de divertir le public et d'interagir avec les spectateurs lors de leurs performances. Avec leur créativité débordante, leur maîtrise technique et leur énergie contagieuse, les membres du Collectif marocain de football Freestyle garantissent un spectacle époustouflant à chaque représentation.

 

Abir Abbou, une étoile marocaine dans la catégorie «Conte»

Abire Abbou, qui brille dans plusieurs disciplines artistiques, représentera le Maroc dans la catégorie «Conte» à Kinshasa. Cette lauréate de l'Institut supérieur d'art dramatique et d'animation culturelle de Rabat en 2021 multiplie les expériences artistiques.

Elle a participé à plusieurs ateliers et stages dans différentes disciplines telles que le clown, l'improvisation et la danse contemporaine. En 2022, elle a suivi une formation du conte avec Hajar El Hamidi, nourrissant ainsi son imaginaire et consolidant ses compétences narratives.

Son expérience professionnelle s'est, par ailleurs, dirigée vers le domaine du théâtre et des courts métrages. Elle a brillamment participé à des adaptations théâtrales comme «Paulina» d'après le roman de Fiodor Dostoïevski et «Le spectre de Hamlet» de Shakespeare, sous la direction de la talentueuse Salima Benmoumen. En parallèle, Abire a participé à plusieurs courts métrages, tels que «Leftovers» réalisé par Oumaïma Saoud et Houda Mounach, ainsi que «Victims in the Shadow» réalisé par Marouane Hagouche.

Dania, une chanteuse marocaine aux messages d'espoir

L'artiste marocaine Dania représentera le Maroc dans la catégorie «Chanson». Cette jeune talentueuse a entamé sa carrière professionnelle en 2018. Avec une dévotion inébranlable, elle crée des œuvres chargées d'émotions, d'amour et de sensibilité. Chaque projet musical qu'elle entreprend véhicule des messages d'espoir et de détermination à poursuivre ses rêves.

Dania se démarque sur la scène musicale marocaine en fusionnant habilement différents styles musicaux, avec une prédilection pour le R’n’B. Sa musique résonne d'une manière unique et captivante. En tant que chanteuse et auteure-compositrice, Dania captive et illumine le paysage musical avec une intensité sans pareille.

Son authenticité, son talent et sa détermination sont des caractéristiques qui la distinguent. Sa voix puissante et émouvante ainsi que ses créations artistiques continuent de captiver, offrant une expérience musicale hors du commun. Dania incarne l'artiste passionnée qui s'exprime avec sincérité et laisse une empreinte profonde dans l'industrie musicale. Son parcours artistique prometteur laisse présager de belles réussites à venir.

Meriyem Kokaina, une passionnée de littérature

La fondatrice du blog «Au Pays du Baobab», dédié à la littérature, la culture et l’histoire africaine, Meriyem Kokaina, fait partie de la délégation marocaine aux Jeux e la francophonie. Cette passionnée de livres multiplie les expériences afin de permettre la réappropriation de l’histoire africaine à travers le regard de ses auteurs pour penser et réfléchir la construction de l’AfroUtopie de demain. Son objectif est de réhabiliter la culture et la littérature africaine en leur offrant une visibilité et une reconnaissance à la hauteur de leur richesse et de leur diversité.

Avec plus de 20.000 abonnés sur les réseaux sociaux, Meriyem a réussi à créer la plus grande communauté de lecteurs francophones d'Afrique. Elle assure également des chroniques littéraires à la radio et à la télévision, mettant ainsi en lumière l'héritage littéraire africain. En tant que membre de l'organisation du Salon du livre africain de Paris, qui rassemble des milliers de personnes chaque année, elle s'engage pleinement dans la promotion de la culture africaine.

Meriyem est convaincue que la promotion de la culture et de la littérature africaine est essentielle pour favoriser la compréhension mutuelle, la découverte de soi et la construction d'un projet africain fort et uni. Elle pourra mettre en avant ses convictions et son savoir à Kinshasa, catégorie «Littérature» (Nouvelle).

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.