Menu
Search
Vendredi 24 Mai 2024
S'abonner
close
Vendredi 24 Mai 2024
Menu
Search

Kaspersky : 122 millions de fichiers malveillants détectés en 2022

Kaspersky : 122 millions de fichiers malveillants détectés en 2022

400.000 nouveaux fichiers malveillants par jour en moyenne. C’est le nombre d’attaques détectées par les systèmes de Kaspersky en 2022. Ce chiffre est 5% supérieur à celui enregistré en 2021. Selon les experts du spécialiste de la cybersécurité, certains types de menaces ont connu une véritable escalade. C’est le cas des ransomware détectés quotidiennement et dont la proportion a augmenté de 181% avec 9.500 fichiers de chiffrement découverts chaque jour. «Ces résultats et bien d’autres font partie du Kaspersky Security Bulletin (KSB), une série annuelle de prédictions et de rapports analytiques sur les changements clés dans le monde de la cybersécurité», indique Kaspersky.

Entre autres menaces, les solutions de sécurité de Kaspersky ont également identifié une croissance de 142% des downloaders, des programmes malveillants qui installent de nouvelles versions de malwares ou d'applications indésirables sur les appareils infectés. Au total, l’année écoulée, les systèmes de Kaspersky ont pu détecter environ 122 millions de fichiers malveillants, soit 6 millions de plus que l’année précédente.

Les experts de Kaspersky affirment, par ailleurs, que «Windows est resté la cible privilégiée des attaques, comparativement aux autres plateformes où les familles de menaces se sont propagées». Ils ont découvert, en moyenne, près de 320.000 fichiers malveillants visant des appareils Windows, soit 85% de l’ensemble des fichiers malveillants diffusés. «Cette année, les systèmes de détection de Kaspersky ont également découvert que la part des fichiers malveillants aux formats Microsoft Office distribués quotidiennement a doublé (236% de croissance)». À noter que cette année, les chercheurs de Kaspersky ont également observé une augmentation de 10% de la part des fichiers malveillants ciblant la plateforme Android chaque jour.

>> Lire aussi : Plus de 10.000 internautes au Maroc exposés à des menaces liées aux extensions de navigateur (Kaspersky)

Lisez nos e-Papers