Menu
Search
Vendredi 12 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 12 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Monde

L’intelligence artificielle menace le secret mental des individus, avertit l’UNESCO

La combinaison d'avancées fulgurantes en neurotechnologies, comme les implants cérébraux, et l'intelligence artificielle pose une menace sur le secret mental des individus, a averti l'Unesco jeudi.

L’intelligence artificielle menace le secret mental des individus, avertit l’UNESCO

L'agence de l'ONU pour la science et la culture travaille à un "cadre éthique" global concernant la protection des droits de l'Homme face aux neurotechnologies, a-t-elle annoncé lors d'une conférence sur le sujet à son siège à Paris.

La neurotechnologie vise à connecter des dispositifs électroniques au système nerveux, de façon à traiter des affections neurologiques et à restaurer des fonctions liées au mouvement, à la communication, la vision ou l'audition.

Cette discipline bénéficie depuis peu d'avancées en intelligence artificielle (IA), dont les algorithmes peuvent traiter des données de façon inédite, a expliqué Mariagrazia Squicciarini, économiste à l'Unesco spécialisée en IA.

En mai dernier, des scientifiques américains ont rapporté la mise au point d'un "décodeur de langage" traduisant par écrit la pensée d'une personne, après un entraînement du cerveau pendant de longues heures dans un appareil d'IRM (imagerie par résonance magnétique).

En mai toujours, Neuralink, l'entreprise du milliardaire Elon Musk, a reçu l'autorisation aux États-Unis de tester sur des humains ses implants cérébraux, qui ont la taille d'une pièce de monnaie.

Musk, qui affirme que son but ultime est de s'assurer que les humains ne soient pas dominés par l'IA, a lancé mercredi sa propre entreprise d'intelligence artificielle, xAI.

Squicciarini a insisté sur le fait que la neurotechnologie n'était pas mauvaise en elle-même. Comme en témoignent les efforts pour permettre à un mal-voyant de voir à nouveau, ou à un paralysé des membres inférieurs de marcher. Mais ces progrès doivent être accompagnés de garde-fous éthiques.

Les investissements dans les entreprises de neurotechnologie ont été multipliés par 22 entre 2010 et 2020, pour atteindre 33,2 milliards de dollars (29,73 milliards d'euros), selon un rapport de l'Unesco co-signé par Mme Squicciarini.

Le nombre de brevets concernant des dispositifs neurotechnologiques a quant à lui doublé entre 2015 et 2020. Ce marché devrait atteindre 24,2 milliards de dollars (21,67 milliards d'euros) en 2027.

Lire aussi : Elon Musk annonce la création de xIA, une société dédiée à l'intelligence artificielle

 

Lisez nos e-Papers