Menu
Search
Dimanche 25 Février 2024
S'abonner
close
Dimanche 25 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

Libye : Le bilan de la tempête Daniel s’alourdit à 5.800 morts

Au moins 5.800 personnes ont trouvé la mort dans les intempéries provoquées par la tempête Daniel qui s'est abattue sur la ville de Derna (Est de Tripoli), a indiqué la commission libyenne de la société civile.

Libye : Le bilan de la tempête Daniel s’alourdit à 5.800 morts

Dans une déclaration à la MAP, la présidence de la Commission, Brika Beltamer, a estimé que le bilan de la tempête méditerranéenne devrait s’alourdir dans les prochains jours, craignant "plusieurs miliers" de disparus.

>> Lire aussi : Tempête Daniel : Le Maroc exprime son entière solidarité avec la Libye suite aux inondations

De son côté, le président de l’organisation internationale de coopération et de secours en Libye, Jamal El Mabrouk a affirmé que les autorités libyennes annonceront la semaine prochaine les chiffres officiels des morts ainsi que le coût estimatif de la reconstruction de la ville sinistrée.

Des incertitudes demeurent sur le bilan des victimes de la tempête, a-t-il noté, faisant remarquer qu’environ 37.000 habitants de la ville (population d’environ 100.000) ont été déplacés vers les zones voisines, alors que 20.000 personnes sont portées disparues.

Malgré les différents types d’assistance dont a bénéficié Derna par les voies terrestre et aérienne, la ville a toujours besoin d'équipes spécialisées pour répecher les corps, a insisté le responsable de l'ong. Dans ce sens, l’Organisation météorologique mondiale a estimé que la plupart des milliers de morts dans les inondations dans l’est de la Libye "auraient pu être évitées".

“Avec une meilleure coordination, les autorités auraient pu émettre des avertissements et les services de gestion des urgences auraient pu procéder à l’évacuation des personnes, et nous aurions pu éviter la plupart des pertes humaines”, a déploré Petteri Taalas, secrétaire général de l’OMM lors d’un point de presse jeudi à Genève.

Suite à cette catastrophe naturelle, les autorités libyennes ont demandé l'ouverture d'une enquête pour la reddition des comptes et élucider les causes de l’effondrement des deux barrages de Derna.

Située au nord-est de la Libye au bord de la Méditerranée, Derna est divisée en deux parties par l'oued Derna, dont le niveau a augmenté considérablement à cause de la tempête Daniel, ce qui a conduit à l’effondrement des deux barrages de la ville et provoqué des inondations meurtrières.