Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

Sous-marin porté disparu près du Titanic : les recherches continuent pour retrouver les passagers

Avions chasseurs de sous-marins, robots téléguidés, sonars... Une armada de moyens spécialisés dans les opérations en eaux profondes arrive progressivement dans la zone de l'Atlantique Nord où est recherché le submersible parti explorer l'épave du Titanic porté disparu depuis dimanche.

Sous-marin porté disparu près du Titanic : les recherches continuent pour retrouver les passagers

Le navire océanographique français Atalante avec son robot sous-marin Victor 6000 est arrivé jeudi, selon l'institut Ifremer, sur la zone de recherche du sous-marin Titan, porté disparu lors d'une tentative de visite de l'épave du Titanic.

L'Atalante "utilise actuellement son sondeur multifaisceaux pour avoir une cartographie plus fine du paysage et permettre une plongée de Victor 6000 plus efficace. Ce sondeur ne permettra en revanche pas de localiser le sous-marin", toujours selon l'Ifremer. Le Titan, porté disparu depuis sa plongée dimanche avec cinq membres d'équipage vers l'épave située par 3.800 mètres de fond, dispose d'une autonomie théorique de 96 heures. Ses réserves d'oxygène pourraient être épuisées rapidement".

Actuellement, une course contre la montre se fait pour localiser un sous-marin avec les cinq personnes qui se trouvent à bord – un pilote et quatre passagers –. qui ont seulement environ 40 heures d'oxygène, tout au plus, selon les garde-côtes américains.

Un point de presse prévu ce jeudi par les garde-côtes américains

Les opérations de recherche du submersible et la communication sont sous la responsabilité des garde-côtes américains, qui doivent tenir un point presse à 18h30 GMT jeudi.

Le robot sous-marin Victor 6000 est le seul engin sur zone capable de plonger jusqu'à l'épave. Il est téléopéré depuis l'Atalante, via un câble qui lui procure une autonomie théoriquement illimitée.

Visiter l'épave du Titanic, un voyage "sombre" et impressionnant, selon un explorateur

L'expédition au fond de l'océan pour atteindre l'épave du Titanic est un voyage impressionnant aux confins de l'obscurité, selon l'une des rares personnes à avoir visité les restes du paquebot perdu dans l'Atlantique Nord.

"Au fur et à mesure que l'on s'enfonce dans les profondeurs, c'est de plus en plus sombre", explique à l'AFP Tom Zaller, qui est descendu il y a 23 ans à 3.800 mètres de profondeur pour apercevoir ce tombeau piégé sous les flots. "Quand vous commencez en haut, il fait assez chaud à l'intérieur. Mais plus on descend, plus il fait froid."

>> Lire aussi : Egypte : trois Britanniques portés disparus après l'incendie de leur yacht