Menu
Search
Mardi 18 Juin 2024
S'abonner
close

Nationalité marocaine : Le demandeur doit désormais parler arabe ou amazigh

Les personnes souhaitant obtenir la nationalité marocaine doivent désormais maitriser les langues arabe et amazighe ou l’une d’entre elles.

Nationalité marocaine : Le demandeur doit désormais parler arabe ou amazigh

Une nouvelle condition s’impose désormais aux personnes souhaitant obtenir la nationalité marocaine. Il s’agit de la maitrise de l’arabe et l’amazigh ou l’une de ces deux langues. C’est ce que stipule la loi n°08.23 complétant l’article 11 du Dahir 1.58.250 portant Code de la nationalité marocaine. Cette loi a été publiée au Bulletin Officiel du 27 février 2023.

Cette nouvelle condition, émanant du groupe istiqlalien de l’Unité et de l’égalitarisme, avait en effet été approuvé mardi 31 janvier à l’unanimité par la Chambre des Conseillers.

Les autres conditions pour avoir la nationalité marocaine n’ont, pour l'heure, subi aucun changement.

Il s’agit, entre autres, d’avoir une résidence habituelle et régulière au Maroc pendant les cinq années précédant le dépôt de la demande, avoir une « bonne conduite et de bonnes mœurs » et justifier de « moyens d’existence suffisants ».

Lire aussi: Akhannouch lance des projets pour renforcer l'usage de l'Amazigh dans l'administration publique

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.