Menu
Search
Samedi 20 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 20 Juillet 2024
Menu
Search

OCP : 5,641 milliards de DH investis au premier trimestre 2023

OCP : 5,641 milliards de DH investis au premier trimestre 2023
La baisse du chiffre d’affaires du groupe s’explique principalement par la diminution des prix de vente et des volumes dans tous les segments.

Premier trimestre mitigé pour l’OCP. Le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 18,281 milliards de DH, soit une chute de plus de 27%. Cette baisse s’explique principalement par la diminution des prix de vente et des volumes dans tous les segments. Toutefois, il convient de noter que l’année dernière a été marquée par «une hausse exceptionnelle des prix, ce qui entraîne une comparaison annuelle à la baisse à la fin du premier trimestre 2023», explique le géant du phosphate dans une communication financière.

Par rapport à 2021, le CA affiche une nette croissance de 28%. En effet, cette année, les prix mondiaux des engrais phosphatés ont poursuivi leur déclin, notamment avec la diminution significative des prix des matières premières comme le souffre ou encore l’ammoniac. Mais aussi, une baisse de la demande dans la plupart des marchés importateurs, à l’exception du Brésil et de l’Inde. Toutefois, malgré ce recul des coûts, plusieurs marchés ont préféré différer leurs achats dans l’espoir de bénéficier de réductions de prix supplémentaires.

S’agissant de la marge brute, elle s’est établie à 9,07 milliards de DH, contre 15,88 milliards un an plus tôt, suite à la baisse du CA, et ce malgré la diminution des coûts des intrants. «Le groupe maintient néanmoins un solide taux de marge brute de 50%», est-il souligné. OCP arrive aussi à maintenir une rentabilité «significative», malgré les défis rencontrés. Son EBITDA ressort à 5,68 milliards de DH, contre 11,6 milliards un an plus tôt, soit une marge d’EBITDA de 26%. En termes d’investissement, à fin mars, l’industriel a injecté 5,641 milliards de DH, contre 2,988 milliards une année auparavant.

Pour la 2e moitié de l’année, le groupe est confiant, avec des perspectives de demande en amélioration qui viennent renforcer les faibles niveaux de stocks dans certaines régions, sans oublier les conditions économiques favorables pour les agriculteurs et l’approche imminente de la saison d’application. «Tous ces facteurs devraient permettre une atténuation de l’impact de la baisse des volumes enregistrée sur les trois premiers mois de l’année, conjointement avec la baisse des coûts des matières premières, et favoriser les marges», estime le groupe. De plus, ajoute-t-il, la capacité additionnelle prévue par OCP sera progressivement mise en œuvre au second semestre 2023, en fonction de l’évolution de la demande et en l’absence d’une augmentation significative de la capacité à l’échelle de l’industrie.

Lire aussi : Chiffre d’affaires record pour le groupe OCP en 2022

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.