Menu
Search
Dimanche 23 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 23 Juin 2024
Menu
Search

Ouirgane : le barrage intact, les aides arrivent toujours aux populations

Ouirgane : le barrage intact, les aides arrivent toujours aux populations
Vue aérienne de la région d'Al Haouz-Ouirgane. Ph. AFP

Contrôler l’état des infrastructures de la région d’Al Haouz et des zones touchées par le séisme du vendredi 8 septembre a été l’une des priorités des autorités concernées. C’est le cas du barrage de Ouirgane, proche de la commune d’Asni. Au lendemain du drame, beaucoup d’informations ont circulé autour de ce barrage situé sur l'oued N'fis à 65 km au sud de Marrakech et à environ 20 km à l'amont du barrage Lalla Takerkoust. « Nous avons entendu dire que le barrage a été fissuré et nous craignons le pire suite au rumeurs qui ont circulés après. Mais les ingénieurs du ministère de l’Équipement nous ont confirmé que les barrages de Ouirgane et de Lalla Takerkouste n’ont subi aucun dégât », raconte un habitant de la commune au micro de Matin TV. En effet, le ministère de l’équipement et de l’eau avait indiqué que les infrastructures hydrauliques de la région n’ont pas subi de dégâts. Dans un communiqué, le ministère affirme avoir procédé au contrôle de tous les barrages situés dans les zones touchées, même ceux en construction, et constaté que leur état est bon et qu’ils fonctionnent normalement.

>>Lire aussi : Séisme : Entre Marrakech et les montagnes de l’Atlas, l’élan de solidarité ne s’estompe pas

Notre équipe qui s’est rendue à la commune de Ouirgane a pu constater l’ampleur des dégâts mais aussi le dispositif d’aide aux victimes déployé au lendemain du séisme. « Nous sommes tous profondément affectés par ce qui s’est passé ici mais également rassurés de voir cet élan de solidarité de la part des autorités et des associations. Nous ne manquons de rien Hamdolilah. Nous avons même un excédent de produits alimentaires comme le lait et le yaourt. C’est pour cela que nous demandons aux donateurs de cibler les besoins à long terme surtout que l’hiver approche », témoigne un habitant de la commune.

Même son de cloche chez un autre jeune qui a tenu a exprimé sa gratitude à toute personne qui apporte de l’aide aux sinistrés. « Nous avons ici un centre de santé pour prendre en charge les blessés, nous avons quelques tentes, de l’alimentation, etc. Tout a été rapidement organisé. Maintenant, nous craignons le froid et la pluie qui vont arriver et il faut qu’on s’y prépare rapidement », alerte cet homme. En effet, ces régions sont connues pour leur saison hivernale assez dure. La priorité est donc au relogement des populations dans des locaux sécurisés. Conscients de cette réalité, et en exécutions des hautes instructions royales, les autorités publiques travaillent d’arrache pieds pour mettre en place des campements solides en attendant le lancement des opérations de reconstruction qui s’accélèrent en parallèle.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.