Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

Prix à la consommation : nouveau ralentissement de l'inflation en juin (HCP)

L'indice des prix à la consommation a ralenti à 5,5% en glissement annuel comparé à mai. D’un mois à l’autre, l’IPC enregistre un recul de 0,9%. Cette variation s’explique par la baisse de 2,4% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de celui des produits non alimentaires.

Prix à la consommation : nouveau ralentissement de l'inflation en juin (HCP)

Après s’être établie à 7,1% en mai, sur un an, l’inflation a ralenti à 5,5% le mois dernier. Selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP), cette performance résulte de la hausse de 12,7% des produits alimentaires et de 0,6% de ceux non alimentaires. Dans les produits non alimentaires, une augmentation a été enregistré dans les restaurants et hôtels (6%), dans l’enseignement (4,5%), dans les articles d’habillements et chaussures (3,6%) et dans les meubles, articles de ménages et entretien courant du foyer (3,5%), notamment. Par ailleurs, les prix ont reculé de 5,6% dans le transport. Sur l’ensemble du premier semestre, l’IPC affiche une progression de 7,9% sur un an.

>>Lire aussi : La hausse des prix s'accélère : +9,5% à fin février 2023

L’indice des prix des produits alimentaires s’est ainsi accru de 16,2%, tandis que celui des produits non alimentaires a augmenté de 2,4%. D’un mois à l’autre, l’IPC enregistre un recul de 0,9%. Cette variation s’explique par la baisse de 2,4% de l’indice des produits alimentaires et de la hausse de 0,1% de celui des produits non alimentaires. Dans le détail, les baisses des produits alimentaires observées entre mai et juin concernent principalement les poissons et fruits de mer avec -6,4%, les légumes (-5,5%), les viandes (-4,3%), les fruits (-3,5%), le lait, fromage et œufs (-1%). A contrario, les prix ont flambé de 1,3% pour les eaux minérales, boissons rafraichissantes, jus de fruits et de légumes.

Pour les produits non alimentaires, la baisse a porté essentiellement sur les prix des carburant avec (-0,2%). Par villes, c’est à Beni-Mellal que les prix ont le plus baissé avec 2,2%. Elle pointe devant Safi (-2,1%), Settat (-1,9%), Kénitra et Dakhla (-1,8%) et Meknès et Al Hoceïma (-1,5%). Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatils et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juin 2023 une hausse de 0,1% par rapport au mois de mai 2023 et de 5,6% par rapport au mois de juin 2022.