Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Quatre Lionnes de l'Atlas dans le onze type africain de l’année 2022 (IFFHS)

La Fédération internationale de l’histoire et des statistiques de football (IFFHS) a publié, dimanche, le onze type féminin du continent africain pour l’année 2022. Quatre joueuses marocaines figurent dans cette équipe type continentale. Il s’agit de l’attaquante du club saoudien d’Al-Ahli, Ibtissam Jraïdi, et des stars de l’AS FAR Ghizlane Chebbak, Fatima Tagnaout et Zineb Redouani, championnes d’Afrique avec les Militaires et finalistes de la dernière Coupe d’Afrique avec la sélection nationale.

Quatre Lionnes de l'Atlas dans le onze type africain de l’année 2022 (IFFHS)

Le football national continue de figurer sur les listes et les compositions d’équipe de la Fédération internationale de l’histoire et des statistiques. Après avoir placé cinq joueurs de l’équipe nationale, demi-finaliste de la dernière Coupe du monde, dans le onze type africain de l’année 2022, l’IFFHS a également choisi quatre joueuses de l’équipe nationale féminine pour figurer dans le onze type féminin du continent africain pour l’année 2022. Ainsi, dans le onze de l’IFFHS, on retrouve les stars de l’équipe nationale féminine et de l’AS FAR qui avaient atteint la finale de la dernière Coupe d’Afrique et remporté la Ligue des champions d’Afrique féminine avec les Militaires.

C’est le cas de l’ancienne joueuse du club de la capitale, Ibtissam Jraïdi, qui a été placée en attaque de l’équipe africaine avec, à ses côtés, son ancienne coéquipière, Fatima Tagnaout. Tagnaout, qui avait époustouflé le public marocain avec ses prestations lors de la CAN au Maroc et la Ligue des champions, qui s’est également déroulée sur le sol national. Capitaine de l’équipe nationale et de l’AS FAR, Ghizlane Chebbak est également dans la liste, tout comme sa coéquipière Zineb Redouani. Outre le Maroc, l'Afrique du Sud est bien représentée dans le onze type avec trois joueuses, suivie de la Zambie (deux joueuses) et le Nigeria, une joueuse.

Lire aussi : Les Lionnes de l’Atlas 76e du classement mondial, les États-Unis toujours en tête

Lisez nos e-Papers