Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Comment Royal Air Maroc compte déployer sa stratégie de croissance

Royal Air Maroc se prépare à une transformation majeure pour devenir un transporteur mondial. Avec une stratégie audacieuse axée sur le développement de sa flotte et le redéploiement de sa stratégie d'exploitation, RAM prévoit d'atteindre 200 appareils d'ici 2037, augmentant ainsi sa capacité de transport de 7,3 à 31,6 millions de passagers. Grâce à une approche «point-à-point» et un réseau national renforcé, la compagnie vise à offrir des liaisons transcontinentales Nord-Sud et Est-Ouest. Cette vision ambitieuse est soutenue par l'État pour assurer un financement adéquat.

Comment Royal Air Maroc compte déployer sa stratégie de croissance
Hamid Addou, Président-directeur général de la RAM

Le transporteur national, Royal Air Maroc (RAM), s'apprête à entamer une nouvelle phase de développement. Forte de ses 50 ans d'expérience dans le domaine du long courrier, la compagnie aérienne nationale a signé un nouveau cadre contractuel avec l'État le 11 juillet à Rabat, marquant ainsi le début d'une transformation substantielle. Guidée par une stratégie audacieuse, RAM aspire à franchir de nouveaux paliers de croissance en réalisant un développement conséquent de sa flotte et en redéployant sa stratégie d'exploitation.

RAM vise un positionnement en tant que transporteur aérien global

Avec pour objectif de se positionner en tant que transporteur global, Royal Air Maroc vise à accroître progressivement son parc d'avions, passant de 60 appareils actuellement à 200 d'ici 2037. Cette expansion s'accompagne également d'une augmentation significative de la capacité de transport qui passera de 7,3 millions de passagers à 31,6 millions de passagers. L'ambition de la compagnie est de proposer des liaisons transcontinentales Nord-Sud et Est-Ouest, en adoptant une approche «point-à-point» tout en renforçant son réseau national transversal.

Une stratégie soutenue par un financement adéquat et une stabilité financière

Pour garantir le financement nécessaire à l'achat de nouveaux avions, Royal Air Maroc compte sur une contribution de l'État qui évoluera chaque année en fonction des exigences financières. Un comité de suivi, nommé par le Chef du gouvernement, évaluera annuellement le besoin en augmentation de capital pour soutenir l'acquisition des avions. Cette approche permet à la compagnie de planifier avec précision et de maintenir sa stabilité financière, assurant ainsi le succès de sa transformation.

Des ouvertures de lignes aériennes et une croissance maîtrisée à court et moyen terme

À court terme, Royal Air Maroc prévoit de renforcer son offre sur le réseau actuel et de développer des liaisons moyen-courrier et long-courrier. La compagnie s'engage dans une croissance maîtrisée, ouvrant de nouvelles lignes long-courriers et adoptant une approche «point-à-point» dans les domaines du tourisme et du transport ethnique. Parmi les nouvelles ouvertures de lignes prévues d'ici 2027, des destinations européennes telles que Manchester, Munich, Zurich et Naples, ainsi que des villes africaines comme Tripoli, Ndjamena, Abuja, Nairobi, Johannesburg et l'île de Sal (Cap-Vert), sont au programme.

Vers de nouvelles destinations et un doublement de la flotte aérienne à moyen terme

À moyen terme, Royal Air Maroc envisage une transformation complète en devenant un transporteur global, ce qui implique un changement de dimension et le doublement de sa flotte. Des ouvertures de lignes moyen-courrier et long-courrier sont prévues sur les quatre continents. Parmi les nouvelles destinations prévues d'ici 2037, on peut citer Varsovie, Budapest, Dublin, Lille, Copenhague, Berlin, Düsseldorf, Oslo, Hambourg, Stuttgart, Prague, Vienne, Stockholm, Birmingham et Bucarest en Europe, Athènes, Catane, Florence, Faro, Alicante, Bilbao et Palma de Majorque en Europe du Sud, ainsi que des villes d'Afrique, du Moyen-Orient, d'Amérique et d'Asie.

Connecter les villes, désenclaver les régions reculées et promouvoir le tourisme intérieur, les ambitions de RAM au Maroc

En plus du développement de son réseau de destinations, Royal Air Maroc adopte une approche transversale visant à mieux connecter les villes du Maroc, désenclaver les régions reculées et promouvoir le tourisme intérieur. Un projet de réseau intérieur transversal est en cours de développement pour les 12 régions du Royaume, avec de nouvelles dessertes au départ de Casablanca, Rabat et Agadir, ainsi que des lignes transversales reliant Fès, Nador, Oujda, Guelmim, Laâyoune et Dakhla. Cette initiative permettra de desservir un total de 46 lignes avec 173 fréquences, offrant aux passagers une expérience améliorée sur les vols court et moyen-courriers.

Lire aussi : Royal Air Maroc : le contrat-programme 2023-2037 avec l'Etat signé

Lisez nos e-Papers