Menu
Search
Dimanche 19 Mai 2024
S'abonner
close
Dimanche 19 Mai 2024
Menu
Search

Séisme : À Tafingoult, des assistantes sociales des FAR dessinent la joie sur les visages des enfants

Séisme : À Tafingoult, des assistantes sociales des FAR dessinent la joie sur les visages des enfants

À l'Hôpital médico-chirurgical de campagne déployé dans la commune de Tafingoult suite au séisme, une tente sort du lot. L’ambiance y est plutôt bon enfant et joviale. Il s’agit bien d’une tente militaire, mais le décor est meublé de toboggans, de maisonnettes, de jouets et de dessins hauts en couleur. Des enfants de tout âge, pris en charge par des assistantes sociales des Forces Armées Royales (FAR), prennent du bon temps. Cet espace a été installé, à dessein, à l’entrée de cette structure médicale multidisciplinaire, loin des autres unités qui offrent différentes prestations médicales et chirurgicales.

>>Lire aussi : Séisme : un dispositif de soutien psychologique pour les enfants à Ouarzazate

Et pour cause, après les images traumatisantes des décombres et des larmes, place désormais à la résilience pour ces petits héros. Les enfants ont évidemment le choix d’accompagner leurs proches à l’intérieur de l’hôpital, mais cette aire de jeux est suffisamment attrayante pour les retenir. Chaque jour, des dizaines d’enfants y sont accueillis. Garder les petits le temps que reviennent leurs proches pour les récupérer n’est pas un objectif en soi. On profite aussi de ce passage pour panser les maux psychologiques. Les assistantes sociales des FAR, au fait des souffrances que ces petits anges ont endurées, sont particulièrement à l'écoute. Les éclats de rire spontanés, les sourires qui se dessinent sur les visages apportent du baume aux cœurs. Farceurs, certains enfants profitent de la situation. Les bêtises ne sont pas réprimandées. Au coin, un petit garçon teste jusqu’où la tolérance et la bienveillance sont de mise.

Au su et au vu des assistantes, il se remplit la poche de confiseries et de bonbons, disparaît des radars le temps de s’en délecter, puis revient faire des siennes, comme si de rien n’était. On lui explique gentiment que trop de sucreries nuit aux dents. Mais on le laisse faire quand même, du moment que ça lui fait plaisir. Ici, on console, on amuse.

On offre aussi aux enfants un espace d’expression. Les dessins accrochés partout à l’intérieur de la tente sont édifiants. En couleurs et en mots, ils racontent des histoires d’amour, d’amitié, d’espoir et de solidarité face à la dure épreuve du séisme. Tout au long de la journée, les enfants font aussi du coloriage, une activité qui en dit long sur le ressenti de l’enfant. Au menu aussi, la musicothérapie pour favoriser la relaxation et contribuer à restaurer la santé mentale, physique et émotionnelle. Et on joue au lego. À l’aide de briques en plastique, les gosses construisent des maisons, des mosquées et d'autres édifices. L’heure est à la reconstruction !

Lisez nos e-Papers