Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

Séisme au Maroc : Efficacité et célérité, maîtres mots des dispositifs d’intervention

Détachements des Forces Armées Royales (FAR), unités de la Protection civile, équipes d’intervention pour le déblayage des décombres et l’ouverture des routes, personnels de santé... Avec toute la célérité et l’efficacité que requiert la situation, l’État a mis en branle un énorme dispositif d’intervention pour venir en aide aux populations des zones touchées par le séisme d'Al Haouz.

À Amizmiz, comme à Asni et les autres localités affectées par ce tremblement de terre, le branle-bas de combat engagé par l'État depuis les premières heures ayant suivi le séisme n'échappe à personne. Prenant à bras le corps les défis découlant de cette situation, les autorités publiques ont mobilisé d’importants moyens humains et logistiques au profit des habitants des zones sinistrées.

>>Lire aussi : Fondation Mohammed V pour la Solidarité : le dispositif de collecte des aides aux victimes du séisme

Nichée au pied du Haut Atlas à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Marrakech, la petite commune d’Amizmiz (province d’Al Haouz) vit depuis deux jours au rythme d’une mobilisation d'envergure de l’ensemble des institutions et services de l’État qui œuvrent sans relâche pour porter assistance aux populations touchées par le séisme. Une fois l'alerte donnée, les opérations de secours et de sauvetage ont été lancées. Les équipes de secouristes, dotées de techniciens spécialisés et de chiens de décombres, ont été immédiatement dépêchées sur place. Épaulées par des éléments des FAR, elles s'emploient de jour comme de nuit à extraire les personnes ensevelies sous les débris des habitations effondrées et porter secours aux blessés.

Dans la foulée, des campements d'accueil temporaires ont été établis dans différents quartiers de cette localité qui compte un peu plus de 20.000 âmes, afin d’héberger les familles dont les logements ont été endommagés. À l’entrée de la ville, un poste fixe de commandement et de coordination des opérations de sauvetage a été aménagé sur plus d’un hectare où sont installés notamment des éléments des FAR et de la Protection civile ainsi que les secouristes étrangers venus prêter main-forte aux équipes de secours marocaines.

Les FAR, la Protection civile et le personnel de santé en première ligne

Les éléments des FAR dépêchés sur place suite au séisme jouent un rôle crucial en apportant un concours précieux à la Protection civile et aux autorités locales, à travers leur logistique et leur travail de reconnaissance sur le terrain pour évaluer la situation à l'effet de déployer les moyens nécessaires en fonction des besoins. Outre la supervision des opérations sur le terrain, les éléments des FAR contribuent également à l’ouverture des routes dans les endroits difficilement accessibles.

Des équipes médicales d'urgence et des unités mobiles de santé, soutenues par des médecins volontaires de différentes spécialités, ont été mobilisées aussi pour prendre en charge les blessés légers au niveau du centre de santé urbain d’Amizmiz, alors que les cas graves sont évacués en urgence vers Marrakech à bord d’ambulances médicalisées. Non loin de ce centre de santé, un module de secours et d’intendance équipé de 2.000 lits a été mis en place par les FAR au profit de la population affectée.

L'Etat au chevet des sinistrés

Dans une déclaration à la MAP, le président de la commune d’Amizmiz, Bacha Allal, s’est félicité de la célérité et de l’efficacité avec lesquelles se déroulent les opérations de secours et d’assistance, notant que plusieurs chantiers d’intervention sont ouverts pour soutenir la population sur tous les plans, prendre en charge les blessés et héberger les sans abri.

Il a loué aussi le formidable élan de solidarité nationale en faveur des populations sinistrées, relevant que "les actions citoyennes, spontanées et généreuses mettent du baume au coeur".

Même son de cloche chez un habitant d’Amizmiz qui a salué l’efficacité dont ont fait preuve les différents services mobilisés pour gérer cette situation de crise suite au séisme, notant que cinq campements de tentes ont été aménagés au niveau de cette commune pour loger les familles qui se sont retrouvées du jour au lendemain sans toit.

Ces sites d’accueil érigés à différents endroits sont dotés d’eau et d’électricité et d’installations d'hygiène permettant ainsi de préserver la dignité de leurs occupants qui se sont vus distribuer des couvertures, des matelas, de la nourriture et des kits d'hygiène.

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.