Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Solidarité marocaine : une leçon de courage et des messages d'espoir

Solidarité marocaine : une leçon de courage et des messages d'espoir

Plus d’une semaine après le séisme ayant frappé la province d'Al Haouz et d’autres régions du Royaume, la vie commence à reprendre graduellement son cours normal. L'élan de solidarité dont ont fait preuve les marocains depuis ce drame et la mobilisation extraordinaire des autorités redonnent de l'espoir aux sinistrés. "Nous nous sommes mobilisés pour accomplir notre devoir national et humain et apporter assistance à nos sœurs et frères dans les douars touchés au niveau de la région du Haut Atlas", a souligné une bénévole au Micro de Matin TV.

Nichée au pied du Haut Atlas à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Marrakech, la petite commune d’Amizmiz (province d’Al Haouz) vit depuis deux jours au rythme d’une mobilisation d'envergure de l’ensemble des forces vives de la Nation qui œuvrent sans relâche pour apporter assistance aux populations touchées par le séisme.

Très touchés par ces initiatives solidaires, les habitants du haut-Atlas se disent fiers et déterminés à dépasser cette crise. "Nous tenons à remercier tous les Marocains, grands et petits, qui se sont mobilisés pour nous apporter du soutien face à cette catastrophe. Nous sommes une seule famille et on vient de le prouver une nouvelle fois", nous dit un habitant du douar. En pleurs, une autre femme exprime avec des mots en darija et en amazigh, sa reconnaissance à toute personne qui a apporter son aide aux sinistrés. "Grâce à cette présence massive de nos frères et sœurs, nous arrivons à supporter le mal et la tristesse que nous ressentons depuis le drame", dit-elle. Elle lance un appel à maintenir cet élan de solidarité le plus longtemps possible. "J'espère que cette mobilisation va durer car nous avons besoin d'un soutien à long terme. Nous avons été relogé et nous recevons des aides régulièrement, mais c'est cette présence humaine qui nous fait le plus grand bien", rajoute-t-elle. 

Lisez nos e-Papers