Menu
Search
Mercredi 17 Juillet 2024
S'abonner
close
Mercredi 17 Juillet 2024
Menu
Search

Complexe Mohammed V : la Sonarges se plaint des entraves posées par Casa Events

Passé sous le giron de la Sonarges fin juillet, le Complexe Mohammed V devait être fermé cet été pour laisser place aux travaux de réaménagement. Or dans un courrier adressé au maire de Casablanca, la Sonarges se plaint des entraves posées par Casa Events & Animation, qui empêcheraient les bureaux d’études d’accéder à «Donor».

Complexe Mohammed V : la Sonarges se plaint des entraves posées par Casa Events
Complexe Mohammed V.

Alors que les travaux vont bon train au Grand Stade de Tanger et au Complexe Moulay Abdellah à Rabat, le Complexe Mohammed V n’est pas encore fermé pour laisser place à son réaménagement. Dans un courrier, dont «Le Matin» détient une copie, la Société nationale de réalisation et de gestion des stades (Sonarges) se plaint auprès de la maire de Casablanca, quant aux entraves que la société trouve pour accéder à l’enceinte mythique.

>> Lire aussi : Les détails de la convention de gestion du Complexe Mohammed V par la Sonarges

«Dans le cadre de la préparation au réaménagement du Complexe Mohammed V, il est primordial pour les bureaux d’études d’accéder au Complexe, afin de réaliser les analyses et les études techniques et topographiques nécessaires au début des travaux», explique la Sonarges dans son courrier. «Or la direction actuelle du Complexe en refuse l’accès aux bureaux chargés de la réalisation de ces études, engendrant un retard injustifié (…) sachant que les travaux doivent être terminés avant fin 2024, pour que le complexe soit prêt à accueillir les différents événements sportifs continentaux et internationaux.» La Sonarges demande, par conséquent, l’intervention «directe auprès de Casa Events & Animation» de la part de la maire de la capitale économique, Nabila Rmili, «dans les plus brefs délais».

Une situation incompréhensible, puisque le 27 juillet dernier, une convention a été actée entre le Conseil de la ville de Casablanca et la Sonarges, cédant à cette dernière la réhabilitation, la gestion et l’exploitation du Complexe Mohammed V. Aucune mention n’avait été alors faite du sort de la Société de développement local «Casa Events & Animation» dont l’une des missions principales était justement de s’occuper du Complexe. L’annulation de la convention précédente liant le Conseil de la ville à Casa Events avait bien été approuvée par vote, mais on ignore dans quel cadre juridique la SDL devait réaliser la passation avec la Sonarges, ni la marge de manœuvre de Casa Events dans le nouveau contexte. Dans tous les cas, les travaux de réaménagement au Complexe Mohammed V prennent du retard, ce qui n’est pas pour déplaire au Wydad et au Raja, qui profiteront encore de recettes de billetterie bien grasses en attendant la fermeture de «Donor».

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.