Menu
Search
Mardi 20 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 20 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Sport et canicule : quels sont les risques pour la santé ?

Pratiquer une activité sportive en période de canicule n’est pas sans danger pour la santé. Déshydratation, insolation, crampes ou encore coups de chaleur, les risques sont multiples. C’est pourquoi, il faut rester vigilant et prendre les précautions nécessaires pour ne pas mettre sa santé en danger.

Sport et canicule : quels sont les risques pour la santé ?

Pratiquer du sport est bon pour la santé. Mais cela peut s’avérer dangereux en été surtout pour ceux qui aiment le faire en plein air, en raison des températures élevées. Les professionnels de la santé insistent sur l’importance de rester vigilant lorsqu’on souhaite faire de l’exercice durant cette période. «Faire du sport en période de fortes chaleurs n’est pas sans danger pour la santé, même pour les personnes habituées. On déconseille généralement de pratiquer une activité sportive ou de fournir un effort trop intense en plein air, lorsque la température dépasse les 30 degrés», déclare au «Matin», Dr Mouad Benzriouel, médecin généraliste.

>>Lire aussi : Canicule : Attention à l’intoxication à l’eau !

«Il faut savoir que les mécanismes physiologiques tendent à maintenir la température du corps à 37 °C quel que soit son environnement thermique. En période de canicule, ces mécanismes de régulation peuvent être débordés à cause de l’exposition à de très fortes chaleurs. Ces effets sur la santé sont encore plus élevés lorsqu’on fournit un effort physique. La chaleur peut aussi aggraver les pathologies préexistantes», ajoute le médecin. Ce dernier souligne que le risque majeur de la pratique sportive en été est le coup de chaleur à l’exercice. «Cela peut être très dangereux et entraîner un décès, même chez les jeunes gens en apparente bonne santé, si la personne n’est pas prise en charge correctement», alerte Dr Benzriouel. Et d’ajouter que «le coup de chaleur se déclenche subitement. Il faut impérativement reconnaître les signes et arrêter l’effort immédiatement. Il s’agit généralement de maux de tête, nausées ou vomissements, faiblesse et irritabilité. Dans certains cas plus graves, le coup de chaleur entraîne une perte de connaissance, voire une convulsion ou un coma. S’agissant de la prise en charge du coup de chaleur, celle-ci consiste simplement à refroidir la personne et abaisser sa température corporelle».

Pratiquer du sport pendant les périodes de fortes chaleurs augmente également le risque de déshydratation, d’insolation et des crampes. «Lorsqu’on fait du sport en période caniculaire, on peut avoir des crampes de chaleur qui sont des contractures musculaires douloureuses qui surviennent généralement dans les muscles soumis à des efforts intenses dans des environnements chauds», explique le médecin. «Le risque de déshydratation est aussi très important, car quand il fait chaud, le corps perd énormément d’eau et de sel. Lorsqu’on ajoute à cela un effort physique, la situation devient plus compliquée. Enfin, il y a le risque de l’insolation qui ne doit pas être négligée. Celle-ci se caractérise par une augmentation de la température du corps, des rougeurs au niveau du visage, des sueurs excessives, des maux de tête voire des vertiges. Dès l’apparition de ce genre de symptômes, il faut s'allonger dans un endroit frais, boire beaucoup d'eau et mouiller sa nuque, son visage et ses membres avec de l'eau».

Conseils pour pratiquer du sport sans risque

• Boire suffisamment d’eau, sans attendre d'avoir soif pour les faire. Les médecins recommandent de bien s'hydrater avant, pendant et après l'effort.
• S'asperger d'eau régulièrement.
• Éviter de boire de l’eau glacée pour ne pas créer de choc thermique.
• Le choix des vêtements est important. Ces derniers doivent être amples, légers et de préférence de couleur claire pour absorber moins les rayons du soleil.
• Se garder de faire du sport pendant les pics les plus chauds de la journée.
• Choisir un endroit à l’ombre pour faire de l’exercice sans oublier de protéger sa peau avec une crème solaire.
• Apprendre à écouter son corps et connaître ses limites. Il faut adapter les exercices aux capacités de chacun et ne pas hésiter à arrêter sa séance dès l’apparition de symptômes tels que les céphalées, étourdissements, vomissements…
• Avant les efforts physiques, il est préférable d’éviter les boissons diurétiques comme le café qui déshydrate.
• Après la séance de sport, il faut attendre que le corps refroidisse un peu avant de prendre une douche pour éviter le choc thermique.
• Avoir un apport suffisant en fruits et légumes dans son alimentation, pour fournir au corps les vitamines et minéraux dont il a besoin. Ils sont également riches en eau et en fibres.
• Les enfants, les personnes âgées, et les femmes enceintes ne doivent pas pratiquer de sport en pleine chaleur, car ils sont plus à risque de déshydratation.