Menu
Search
Mardi 28 Mai 2024
S'abonner
close

Summer body : Les réseaux sociaux, ces "traitres"

L'influence des réseaux sociaux sur les standards de beauté modernes pousse de nombreuses femmes à sombrer dans la dépression à cause de leur apparence physique qui ne correspond pas à ces normes. Ce phénomène s’accentue à l’approche de l’été avec la quête du «Summer body».

Summer body : Les réseaux sociaux, ces "traitres"

L'objectif «Summer body» revient à l'approche des vacances d’été. Depuis quelques semaines, de plus en plus de femmes partagent sur les réseaux sociaux leurs régimes alimentaires, produits détox, programmes minceur dans les centres de beauté… pour atteindre la silhouette de rêve avant l’été. Mais ces astuces ne marchent pas à tous les coups, ce qui pèse sur le moral de plusieurs femmes qui n’arrivent plus à assumer leur physique au point de commencer à déprimer.

«Lorsqu’elles n’étaient pas sous la pression médiatique des images de corps parfaits véhiculées sur les réseaux sociaux, les femmes n’avaient pas ce genre de soucis. Avec le temps, elles finissaient généralement par accepter que le corps change suite à plusieurs accouchements et les changements hormonaux auxquels elles ont dû faire face. Elles savaient se mettre en valeur sans se comparer aux autres et chacune avait un style différent», souligne Chafika Bendjennat, coach santé et coach mental. «Vouloir maigrir rapidement comme l'influenceuse X ou avoir le mode de vie de rêve de l'influenceuse Y pousse ces jeunes femmes à ne plus apprécier leurs situations actuelles, leur mode de vie, leurs maris..... et elles finissent par rentrer dans un cercle vicieux de mauvaise estime de soi, de dépression», développe-t-elle.

La situation de ces femmes peut devenir encore plus grave lorsqu’en plus d’être déçues de ne pas atteindre les critères de beauté dont elles rêvent, elles sont harcelées à cause de leur apparence ou critiquées par leurs maris, leurs collègues au travail… à cause de leur surpoids. «Même si elles ne peuvent pas retrouver leur corps d’avant, ces femmes doivent apprendre à accepter ce changement, mais également savoir répondre aux mauvaises langues. C'est un travail à faire sur soi et cela ne vient pas du jour au lendemain. Le “Body shaming” est très blessant. Grâce à un travail sur soi et un accompagnement par des experts, elles apprendront avec la temps à lâcher prise et à dorloter leur corps au lieu de le mépriser», indique la coach.

La chirurgie esthétique prend de l'ampleur chez les femmes

Mme Bendjennat signale, en outre, que de plus en plus de femmes influencées par des standards de beauté véhiculés sur les réseaux sociaux n’hésitent pas à s'offrir un coup de bistouri pour changer leur apparence. «La chirurgie esthétique est devenue un phénomène de mode dans notre société. Et les réseaux sociaux sont devenus un moyen populaire pour les médecins spécialisés en chirurgie esthétique de faire de la publicité pour leurs services, mais cela doit être fait de manière responsable et éthique, en respectant la confidentialité des patients et en fournissant une information honnête et complète sur les risques et les avantages de chaque procédure», indique Chafika Bendjennat. Et d’ajouter que «les patientes peuvent être trompées en pensant que ces interventions sont banales et sans risques, alors que la réalité est tout autre. De plus, ces médecins ignorent que ce corps presque idéal après une intervention qu'ils exhibent sur leurs comptes officiels et les “avant/après” peuvent avoir des effets néfastes sur la santé mentale et physique des femmes qui ont une très mauvaise estime de soi».

Le Body Positive pour accepter son corps sans complexe 

La coach souligne qu’il est important de développer la culture du «Body Positive» qui vise à changer cette mentalité en encourageant la femme à accepter son surpoids, son nez tordu ou son double menton.... «“Le Body Positive” est un mouvement qui est né en réaction à la pression sociale infligée par les médias et les réseaux sociaux qui initient à un type de corps idéal. Il se concentre sur l'idée que tous les corps sont beaux et méritent d'être acceptés et respectés tels qu'ils sont», explique -t-elle. «Il encourage les gens et surtout les jeunes femmes trop impactées par leurs idoles des émissions de télé-réalité et des réseaux sociaux à adopter une attitude positive envers leur corps. Il encourage à se concentrer sur les aspects positifs de notre corps plutôt que sur ceux négatifs. Il est bien sûr recommandé d'avoir un poids santé et de travailler dessus sans pour autant détester son corps avant d'atteindre son objectif», précise la coach.

******************

Chafika Bendjennat, coach : Il faut toujours se dire que ce que l'on juge imparfait chez nous n'est peut-être pas remarqué par les autres

«Il est important de se rappeler que chacun a sa propre personnalité et son propre chemin à suivre et qu'il est important de se concentrer sur sa propre vie et d'essayer de l'améliorer plutôt que de chercher à copier une autre vie qui ne nous correspond pas. Il faut toujours se dire que ce que l'on juge imparfait chez nous n'est peut-être pas remarqué par les autres. Mais à force d'en parler, on finit par attirer l'attention sur ce qu'on estime être un défaut chez nous. Parfois, notre imperfection peut être considérée comme un atout par l'autre. En fait, nos défauts peuvent être des qualités chez les autres.

Les femmes peuvent se sentir bien dans leur corps même s’il ne correspond pas à ce que l’on voit sur les réseaux sociaux. Il suffit de savoir mettre ses atouts en valeur et trouver un style vestimentaire qui floute nos imperfections et qui mette notre identité en valeur. Cependant, nous n'allons pas nous mentir, une femme mince a l'avantage de pouvoir porter tout ce qu'elle souhaite à la différence de la femme ronde qui est obligée de synchroniser à l'avance ses tenues. Malgré tout, elle peut toujours trouver un style et les couleurs qui puissent la mettre en valeur. Si la personne a des difficultés à trouver un style vestimentaire qui la rend attirante, elle peut toujours se faire accompagner par un coach en images qui va certainement partager avec elle de bons de conseils.

Il est important de se rappeler toutes les choses positives que notre corps peut faire pour nous : marcher, courir, danser, rire, donner la vie, respirer... La beauté est subjective. Nous sommes tous uniques et spéciaux. S'aimer soi-même peut commencer par des actes simples comme se répéter chaque matin avant de sortir de chez soi des affirmations positives. Ces affirmations peuvent aider à changer notre état d'esprit et à nous concentrer sur le positif. Des phrases comme : “Je suis jolie, je suis digne d'être heureuse, je suis reconnaissante pour toutes les bonnes choses dans ma vie, je m'accepte comme je suis et je continue à travailler sur moi-même pour prendre soin de ma santé”.»

Lire aussi : Jeûne intermittent : beaucoup de bienfaits, mais quelques zones d’ombre

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.