Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Temps de jeu : 75% des matchs de la Botola dépassent les 100 minutes

Les trois quarts des matchs de la Botola Pro cette saison ont une durée dépassant les 100 minutes, selon une étude de l’Observatoire du football CIES. Sur les 70 Ligues nationales analysées, le championnat marocain se place à la 13e place, dans un classement dominé par la Ligue saoudienne. Dans le Big-5, LaLiga est le championnat où les arbitres ajoutent le plus de temps additionnel, avec un peu plus de 13 minutes en moyenne.

Temps de jeu : 75% des matchs de la Botola dépassent les 100 minutes
Certains matchs de la Coupe du monde au Qatar ont vu les arbitres calculer un temps additionnel de 14 minutes.

Les matchs de Botola Pro sont de plus en plus des rencontres à rallonge. Selon une étude publiée par l’Observatoire du football CIES, 75% des matchs du championnat marocain vont au-delà des 100 minutes. Les rencontres ont une durée moyenne de 102 minutes 34 secondes, ce qui place la Botola à la 13e place du classement des championnats aux matchs les plus longs. Entre simulations de blessures, consultations du VAR et autres incidents entravant le bon déroulé des rencontres, comme les fumigènes, les arbitres se voient obligés d’ajouter un peu plus de 12 minutes de temps additionnel en moyenne. Le classement établi selon l’étude du CIES est dominé par la Ligue saoudienne dans ses deux divisions.

>> Lire aussi : La Botola Pro 39e au monde pour les avertissements

Les matchs de deuxième division saoudienne durent en moyenne 106 minutes et 52 secondes et dépassent dans leur totalité la barre des 100 minutes. La Saudi Pro League, sous les feux de la rampe depuis le mercato, affiche une durée moyenne de 106 minutes et 2 secondes pour chaque match. Le championnat qatari est troisième (105:04), alors que le championnat émirati est quatrième (105 minutes). Là encore, 100% des matchs ont une durée qui dépasse les 100 minutes. Dans les championnats du Big-5, LaLiga espagnole est le championnat du big-5 où les arbitres ajoutent le plus de temps additionnel (en moyenne 13’03’’), devant la Premier League anglaise (11:46), alors que la valeur mesurée en Ligue 1 française est proche de la moyenne mondiale (10:28). La durée la plus courte dans l’absolu a été enregistrée en première division finlandaise (6:07).

Lors de la Coupe du monde au Qatar, le chef de la commission des arbitres à la FIFA, Pierluigi Collina, avait annoncé que ladite commission recommandait aux arbitres d’être très précis dans le calcul du temps additionnel à la fin de chaque mi-temps pour compenser le temps perdu. «Nous voulons éviter qu’une mi-temps ne dure que 42 ou 43 minutes de temps de jeu actif. C’est inacceptable», a indiqué l’ancien arbitre international italien. Visiblement, ces consignes sont allées bien au-delà du Mondial.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.