Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Monde

Virgin Galactic a emmené ses premiers touristes dans l'espace

Virgin Galactic a emmené, le jeudi 10 août 2023, ses premiers touristes pour un bref voyage dans l'espace, réalisant ainsi une promesse faite il y a deux décennies par le milliardaire Richard Branson, fondateur de l'entreprise américaine.

Virgin Galactic a emmené ses premiers touristes dans l'espace

Les trois passagers Jon Goodwin, 80 ans, Keisha Schahaff, 46 ans, et sa fille Anastatia Mayers, 18 ans, ont passé quelques minutes dans l'espace, d'où ils ont pu admirer la courbure de la Terre et brièvement flotter en apesanteur, selon la retransmission vidéo de l'entreprise. "C'était sans aucun doute le jour le plus excitant de ma vie", a déclaré à l'issue du voyage le Britannique Jon Goodwin. "C'était bien plus impressionnant que ce que j'imaginais." "J'ai attendu 18 ans", a rappelé Jon Goodwin, qui avait acheté son billet pour l'espace en 2005. Mais l'expérience "a surpassé mes rêves les plus fous", a-t-il dit.

            >> Lire aussi : Robot sur la Lune : une startup japonaise tente un alunissage historique

Cette mission, nommée Galactic 02, était la troisième de la compagnie en trois mois, et le deuxième vol commercial, après un premier réalisé fin juin. Mais celui-ci avait transporté des hauts gradés de l'armée de l'air italienne qui avaient réalisé plusieurs expériences à bord, et non des civils faisant le voyage purement pour le plaisir. Avant cela, l'entreprise avait réalisé plusieurs vols tests avec à bord des employés de la compagnie, dont un avec Richard Branson lui-même, en juillet 2021. Au total, il s'agissait jeudi de la septième fois que le vaisseau se rendait dans l'espace.

Un énorme avion porteur a d'abord décollé d'une piste classique, au Nouveau-Mexique, à 08H30 locales (14H30 GMT). Puis après une période d'ascension, il a largué sous lui le vaisseau, VSS Unity, qui ressemble à un gros jet privé. Celui-ci a alors allumé son moteur et accéléré à la verticale jusqu'à dépasser les 80 km d'altitude, la limite marquant le début de l'espace selon l'armée américaine. Le vaisseau a atteint 88 km d'altitude à son apogée. Il a ensuite rapidement entamé sa descente en planant, avant d'atterrir sur la même piste, une heure seulement après le décollage.
 

Moins de 700 personnes se sont rendues dans l'espace à ce jour, selon Virgin Galactic, qui promet désormais un vol spatial par mois, le prochain dès septembre. Environ 800 clients, dont plusieurs célébrités, ont acheté leur billet pour un prix d'abord compris entre 200.000 et 250.000 dollars par passager, qui a par la suite été rehaussé à 450.000 dollars.

Le programme spatial de Virgin Galactic, fondé en 2004, avait pris des années de retard, notamment à cause d'un accident en 2014 qui avait provoqué la mort d'un pilote.