Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Automobile

Les voitures électriques BYD font leur entrée sur le marché marocain

BYD débute son parcours sur le marché marocain en proposant une sélection de quatre modèles électriques, avec pour objectif de consolider sa présence et de conquérir des parts de marché. La marque prévoit d'élargir sa gamme avec l'introduction de quatre nouveaux modèles d'ici 2024, offrant ainsi une variété accrue aux clients marocains. À partir de 399.000 DH, le modèle Atto 3 se distingue en tant que véhicule particulier le plus abordable de la gamme BYD.

La marque chinoise BYD fait son entrée sur le marché marocain avec sa gamme de véhicules électriques. Lors d'une avant-première à Casablanca, les journalistes automobiles et les professionnels du secteur ont pu découvrir les modèles présentés par Auto Nejma, l'importateur officiel de la marque au Maroc, en présence de Adil Bennani, directeur général d'Auto Nejma et AD Huang, directeur général de BYD pour l'Afrique et le Moyen-Orient. Cette arrivée témoigne de l'attrait du Royaume pour les acteurs internationaux du secteur du transport et de la mobilité durable.

Avec une expertise dans la production de batteries rechargeables depuis sa création en 1995, BYD est devenu un acteur majeur de l'industrie de la mobilité durable. L'entreprise se distingue par ses divisions spécialisées dans la production et le stockage d'énergie, le transport ferroviaire, la fabrication de véhicules utilitaires, poids lourds et voitures électriques, ainsi que l'électronique. « BYD a atteint des records impressionnants, passant du premier million de véhicules électriques vendus en plus de dix ans, au deuxième million en un an, puis au troisième million en seulement six mois, faisant de BYD la marque de véhicules électriques la plus vendue au monde », a souligné AD Huang lors de la conférence de presse.

Ce partenariat capitalisera sur l'expertise du marché d'Auto Nejma et son réseau de distribution, qui comprend des points de vente dans les principales villes du Royaume, notamment Casablanca, Rabat, Tanger, Marrakech et Agadir. Dans un premier temps, BYD bénéficiera de showrooms situés dans ces villes, et il est important de souligner que le premier showroom opérationnel sera celui de Rabat, qui se trouve à proximité du showroom Renault - Dacia Hakam, appartenant au même groupe qui détient Auto Nejma. « Le Showroom de Casablanca est actuellement en cours de construction, il est situé à proximité de notre nouveau showroom Mercedes, en face de la Corniche. Nous prévoyons d'ouvrir d'autres showrooms progressivement », a déclaré Adil Bennani. Il a également exprimé brièvement leurs objectifs commerciaux ambitieux en déclarant que la marque disposait de tous les atouts nécessaires pour être bien positionnée sur le marché marocain, avec pour objectif de vendre environ 300 unités par an.

BYD Maroc propose une gamme de quatre modèles électriques de voitures

Pour commencer, Auto Nejma propose quatre modèles électriques, dont deux SUV, une berline et un véhicule utilitaire léger. L'atout majeur de la marque, comme l'a souligné Achraf Hajjaji, directeur général adjoint d'Auto Nejma, est d'être la première à offrir une gamme entièrement électrique au Maroc. D’ici 2024, l'importateur officiel prévoit d’introduire quatre autres modèles, afin de proposer une gamme complète aux clients marocains.

Le premier modèle de la gamme est le Atto 3, un crossover offrant une autonomie de 480 km et une consommation faible de 14,9 KWh pour 100 km. Il propose également une charge AC de 30 à 80% en 4 heures 30 minutes, une accélération de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes, et des équipements tels qu'un toit ouvrant, un écran tactile rotatif de 12,8 pouces, l'accès et le démarrage sans clé, ainsi que de nombreuses aides à la conduite. Disponible en trois finitions, l'Active est proposée à un prix de lancement de 399.000 DH.

La gamme comprend également une spacieuse berline nommée Han, offrant une autonomie de plus de 660 km et une charge AC de 30 à 80% en 6 heures. Elle affiche une accélération de 0 à 100 km/h en 3,9 secondes, et propose des équipements tels qu'un toit ouvrant panoramique, un écran tactile de 15,6 pouces, un affichage tête haute et de nombreux systèmes d'aides à la conduite. Disponible en une seule finition, son prix de lancement est de 739.000 DH.

Un autre véhicule notable dans la gamme est le Tang, un SUV à 7 places offrant une autonomie de 528 km et une accélération de 0 à 100 km/h en 4,9 secondes. Il dispose d'une transmission intégrale et nécessite 6 heures 17 minutes pour une charge AC de 30 à 80%. Doté d'un écran tactile rotatif de 15,8 pouces, d'un éclairage d'ambiance dynamique et de sièges en cuir premium, le SUV est proposé à un prix de 739.000 DH et est disponible en une seule finition.

La gamme actuelle comprend également une offre professionnelle avec le T3, un véhicule utilitaire léger. Avec un volume de chargement de 3,5 m3 et une charge utile de 780 kg, le T3 offre une autonomie de 275 km et une charge AC de 30 à 80% en 3 heures 2 minutes. Disponible en une seule finition, le véhicule pour professionnels est proposé à un prix de lancement de 369.000 DH. Les acheteurs de ces modèles bénéficieront d'une garantie de 6 ans ou 150.000 km pour le véhicule, ainsi que d'une garantie de 8 ans ou 150.000 km pour la batterie et le système de commande du moteur.

************

Le marché marocain opère une transition vers les voitures entièrement électriques

Malgré des ventes encore modestes, les véhicules électriques demeurent peu répandus sur le marché marocain, notamment dans la catégorie premium. En 2022, seulement 31 véhicules électriques premium ont été vendues, mais ce chiffre a légèrement augmenté à 44 au cours des six premiers mois de 2023, témoignant d'une croissance encourageante mais encore limitée. Toutefois, BYD, acteur positionné dans le segment premium, vise à conquérir des parts de marché et à stimuler le développement des véhicules électriques au Maroc.

Lors de la conférence, Adil Bennani a souligné la situation actuelle du marché marocain en matière de véhicules électrifiés, en mettant l'accent sur la popularité croissante des véhicules hybrides. Il a noté que les Marocains optent de plus en plus pour les modèles hybrides, comme en témoigne la préférence pour le modèle hybride GLE de Mercedes par rapport à la version à moteur thermique. Il a ensuite abordé la transition vers les véhicules entièrement électriques, soulignant que, tout comme l'hybride qui a commencé à se vendre normalement au Maroc, l'électrique suivra cette voie.

Achraf Hajjaji, directeur général adjoint d'Auto Nejma, a également rassuré les clients de BYD en annonçant l'inclusion d'une borne de recharge Wallbox avec chaque véhicule de la marque. Ces bornes de recharge auront une capacité initiale de 7 kW, et des plans sont en cours pour proposer des Wallbox de 11 kW et 22 kW à l'avenir, en fonction de l'évolution des véhicules et des besoins des utilisateurs. Cette initiative vise à simplifier l'adoption des véhicules électriques et à répondre aux besoins de recharge des propriétaires de BYD au Maroc.

Lire aussi : Le Maroc a toutes les clés pour rouler à grande vitesse

Lisez nos e-Papers