Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Sports

Le Wydad doublé par Al Hilal aux tirs au but, après une fin de match dramatique

Au terme d’une rencontre à rebondissements, qui a vu Al Hilal décrocher l’égalisation à la 90e minute, le Wydad de Casablanca a échoué à dépasser le stade des quarts de finale de la Coupe du Monde des Clubs FIFA, samedi au complexe Moulay Abdellah, en perdant la séance de tirs au but face au champion d’Asie. Al Hilal prétendra à une place en finale mardi, en donnant la réplique aux Brésiliens de Flamengo à Tanger.

La chance a tourné son dos au champion d’Afrique et du Maroc en titre, qui était à deux doigts d’honorer sa première participation en demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA. Samedi au complexe Moulay Abdellah, pour le compte du premier quart de finale, le Wydad de Casablanca a mené au score jusqu’à la 90e minute, avant de se faire piéger par Al Hilal (1-0). Fort du soutien indéfectible de ses très fervents supporters, le Wydad démarrait logiquement avec un net ascendant en termes de possession du ballon, se procurant ainsi les premières occasions. La première tentative de la rencontre a donc porté la signature de Reda Jaâdi, qui a envoyé un missile des 40 mètres dès la 3e minute, un tir qui a frôlé la transversale. Le premier tir cadré du match, lui, était l’oeuvre de Jalal Daoudi, qui a failli débloquer le compteur sur coup-franc direct à la 6e minute. Le pressing du Wydad apportait ses fruits à la 20e minute avec un but de Daoudi suite à un joli débordement de Sifeddine Bouhra, mais l’arbitre annulait la réalisation sous peine d’hors-jeu. En face, Al Hilal s’est montré très réservé en début de rencontre, se contentant de contenir les attaques du WAC en enclanchant des contres timides. Les Bleus d’Arabie Saoudite ont clairement opté pour la prudence, laissant le Wydad développer ses offensives en attendant de trouver la brèche. Après la demi-heure de jeu, Jalal Daoudi testait encore le portier d’Al Hilal sur coup-franc direct, avec un tir cadré de 30 mètres. Le nouvel attaquant Didier Lamkel Zé, lui, se laissait prendre au piège de l’individualisme, gâchant deux occasions en surface en insistant sur le dribble. Le Camerounais se ressaisissait à la 45e minute en offrant un caviar à El Amloud, qui manquait de justesse au moment de reprendre de la tête. La première période se terminait donc sur le score de 0-0, avec un Wydad dominateur mais en manque de solutions offensives et une équipe saoudinenne qui a tenté d’économiser ses ressources physiques au maximum.

Une fin de match dramatique pour les Rouges

Après le passage aux vestiaires, la rencontre gagnait en intensité avec un jeu beaucoup plus vertical des deux côtés. Al Hilal prenait l’initiative cette fois-ci en menaçant Tagnaouti à deux reprises, mais le Wydad avait le dernier mot grâce à son défenseur Ayoub El Amloud, qui donnait l’avantage aux siens à la 52e minute d’un tir en pleine lucarne, à l’issue d’un corner. Mené au score, le champion d’Asie accaparait le ballon pour aller bousculer la défense des Rouges, qui n’a pas hésité à muscler ses interventions pour dissuader les attaquants adverses. La 72e minute marquait l’occasion la plus franche d’Al Hilal, avec un tir d’Odion Ighalo repoussé par Reda Tagnaouti et une seconde tentative de Michel Delgado, qui a été écoeuré par le sauvetage d’Amine Farhane sur la ligne. Alors que la qualification semblait scellée, Yahya Attiat Allah se faisait prendre au piège dans sa surface, en touchant un centre de Saud de la main à la 90e minute. L’arbitre sifflait le penalty, puis brandissait le carton rouge devant le capitaine Yahya Jabrane pour protestation, alors que le fer de lance Ighalo transformait la sentence et remettait les pendules à l’heure lors des arrêts de jeu. En infériorité numérique, le WAC a pu compter sur deux parades de Tagnaouti pour maintenir le score à 1-1 avant le terme du temps réglementaire puis additionnel.

L’égalité numérique rétablie en prolongations

Les prolongations démarraient sur une bonne note pour le Wydad, qui profitait de l’expulsion de Mohammed Kanno dès la 94e minute, suite à un tacle très appuyé sur Aymane Hassouni. Une fois l’égalité numérique rétablie, le match retrouvait toute son intensité avec des tentatives de part et d’autre. Le remplaçant de Nafti, Bouly, ratait le 2-1 de peu à la 103e minute, alors que Moussa Marega dévissait trop sa frappe à la 105e minute. La deuxième prolongation ne changeait à son tour rien au score affiché (1-1) et la séance de tirs au but s’imposait pour départager les deux formations. A cet exercice, le Wydad a encore manqué de chance et a finalement laissé filer le ticket qualificatif en demies. Mardi prochain, la première demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs FIFA Maroc 2023 opposera donc Al Hilal aux Brésiliens de Flamengo. 

Lisez nos e-Papers