Menu
Search
Jeudi 13 Juin 2024
S'abonner
close

Whatsapp permettra de modifier ses messages quinze minutes après l’envoi

C’est une fonctionnalité qui va plaire à de nombreux utilisateurs du réseau social. Whatsapp a annoncé qu’il sera bientôt possible de modifier ses messages envoyés dans un lapse de temps de quinze minutes.

Whatsapp permettra de modifier ses messages quinze minutes après l’envoi

Mark Zuckerberg a noté dans une publication sur Facebook que les utilisateurs peuvent désormais modifier un message dans les 15 minutes suivant l'envoi. Si l’utilisateur le souhaite, il pourra appuyer longuement sur un message puis l'option de modification pour le changer. 

Les messages modifiés auront une balise "modifié" à côté de l'horodatage pour marquer le changement. Cependant, l'application ne conservera aucun historique de correction. Les autres utilisateurs ne pourront pas voir les versions précédentes des messages modifiés.

"Nous sommes ravis que vous ayez désormais plus de contrôle sur vos chats, comme la correction des fautes d'orthographe ou l'ajout de plus de contexte à un message. Pour cela, dans les 15 minutes suivant l'envoi du message, vous devez appuyer sur ce message et le maintenir enfoncé pendant un certain temps, puis sélectionner l'option "Modifier" dans le menu", a déclaré la société dans un article de blog.

L'annonce de WhatsApp est intervenue après que la fonctionnalité a été proposée par les services de messagerie Telegram et Signal. La fonction d'édition a été introduite par Facebook il y a près de dix ans.

L'année dernière, la plate-forme d'Elon Musk, Twitter, a déclaré qu'elle donnait à ses abonnés payants la possibilité de modifier leurs tweets. Les tweets peuvent être modifiés plusieurs fois dans les 30 minutes suivant leur publication.

Lire aussi : WhatsApp permet désormais à ses utilisateurs de verrouiller des conversations

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.