Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Sports

Lions de l’Atlas : Anass Zaroury passe à la vitesse supérieure après le Mondial 2022

À l’occasion du 3e tour de la FA Cup anglaise, le jeune attaquant Anass Zaroury a porté Burnley à bout de bras, samedi, signant un doublé qui a propulsé son club vers le tour suivant (4-2 face à Bournemouth). L’international marocain a réussi trois buts en 12 jours depuis son retour de la Coupe du monde 2022, soit la moitié de ce qu’il avait marqué lors des 3 mois précédant le Mondial.

Lions de l’Atlas : Anass Zaroury passe à la vitesse supérieure après le Mondial 2022
Anass Zaroury.

Disputer une Coupe du monde à l’occasion de sa première sélection, à tout juste 22 ans, est susceptible de donner des ailes à n’importe quel jeune talent au monde. Quand cette opportunité est doublée d’un exploit historique, en l’occurrence une qualification en demi-finale de la Coupe du monde, cela peut carrément donner une nouvelle dimension à une carrière de footballeur. C’est justement l’expérience que semble mener actuellement Anass Zaroury, le dernier des Lions à débarquer au Qatar en novembre dernier après la blessure d’Amine Harite. Depuis son retour en Angleterre, le jeune attaquant casse tout sur son passage et enfile les buts avec Burnley. Buteur le 27 décembre dernier face à Birmingham (3-0) dès la première minute, le Marocain s’est encore illustré samedi en FA Cup, face à Bournemouth cette fois-ci. Titularisé sur le couloir gauche de l’attaque, le numéro 19 de Burnley a réussi un doublé en moins de 5 minutes, permettant à son équipe de prendre l’avantage, pour l’emporter finalement sur le score de 4-2.

Zaroury a d’abord conclu une belle combinaison à la 39e minute, avant de se faufiler entre 4 défenseurs pour marquer et porter le score à 3-1 (43e minute). L’ancien joueur du Sporting Charleroi signait au passage son neuvième but de la saison avec Burnley. Avant la Coupe du monde 2022, Anass Zaroury affichait 6 buts à son compteur (4 en championnat et 2 en Coupe de la Ligue anglaise). Après son retour de Doha et le parcours historique des Lions, il a réussi la moitié de ce total (3 buts) en douze jours seulement, pour trois titularisations en quatre matchs. C’est dire que l’impact de cette Coupe du monde sur la carrière du jeune attaquant est d’un effet exponentiel. L’ailier marocain semble plus confiant, plus affamé et avec un sens de l’initiative plus pointu. Son entraîneur peut d’ailleurs remercier Walid Regragui, qui lui a donné l’occasion de rehausser son niveau aux côtés des Lions de l’Atlas et en s’offrant quelques minutes face à la Croatie en match de classement.

>> Lire aussi : Portrait d'Anass Zaroury : du jonglage pieds nus aux Lions de l’Atlas