Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Mondial de l'Automobile 2006

Quatorze militaires abattus en Kabylie

Quatorze militaires ont été tués dans un attentat terroriste perpétré, dans la nuit de samedi à dimanche près de Tizi-Ouzou (100 km à l’est d’Alger), selon Algérie presse service (APS) qui cite une source sécuritaire. Cette attaque est la plus meurtrière depuis trois ans. L’APS rapporte en effet que 37 terroristes ont été éliminés et un important lot d'armes et de munitions de guerre a été récupéré par les éléments de l’Armée nationale populaire durant le premier trimestre de l'année 2014.

Quatorze militaires abattus en Kabylie
Les militaires algériens qui ont été pris pour cible revenaient d'une mission de sécurisation de la présidentielle du 17 avril.

Un convoi de l'Armée nationale populaire (ANP), qui revenait d'une opération de sécurisation du scrutin présidentiel de jeudi dernier, a été surpris par un «important» groupe terroriste qui lui a tendu une embuscade, au lieudit la Carrière, a ajouté la même source. Onze militaires ont été tués sur le coup et trois autres, grièvement atteints, ont succombé à leurs blessures, a précisé la même source. Une opération de recherche a été immédiatement déclenchée par l'ANP pour retrouver les assaillants. «Les éléments de l’ANP ont aussitôt procédé au bouclage de la zone et déclenché un ratissage et ont réussi, jusqu’à cette heure, à éliminer trois (3) terroristes et à récupérer deux (2) fusils automatiques de type Kalachnikov».

C’est l’attaque la plus meurtrière depuis 2011. Cette année-là en Kabylie, un attentat contre un campement militaire avait fait 14 morts. Cette région du centre d’Algérie est sporadiquement secouée par des attentats terroristes. L’APS rapporte en effet que 37 terroristes ont été éliminés et un important lot d'armes et de munitions de guerre a été récupéré par les éléments de l’ANP durant le premier trimestre de l'année 2014. «Les éléments de l’Armée nationale populaire, tous corps confondus, ont éliminé durant cette période 37 terroristes, dont 22 terroristes au cours du mois de mars 2014», a précisé un communiqué du ministère algérien de la Défense.

Un arsenal d’armes de guerre récupéré

En outre, «plus de 46 fusils et autres armes de guerre ont été récupérés, dont 26 fusils automatiques de type Kalachnikov, 7 fusils semi-automatiques de type Siminov, trois lance-roquettes RPG-7 et un fusil mitrailleur (FM)», a ajouté la même source, relevant que «des fusils à pompe, à lunettes et de chasse, utilisés par ces hordes criminelles, ont également été récupérés durant cette même période». Par ailleurs, lors des différentes opérations de ratissage, «95 bombes artisanales et 79 obus ont été découverts et détruits par des détachements de l’ANP», a indiqué le ministère, précisant encore que «trois missiles air-sol et 46 roquettes, dont 37 roquettes C5 air-sol, ont également été récupérés aux cotés de quantités importantes de grenades et de munitions de divers calibres».

La même source a souligné que «l'axe Boumerdès-Tizi-Ouzou-Bouira demeure la zone où l'activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants», ajoutant que «durant les trois premiers mois de l’année en cours, 21 terroristes, parmi lesquels de dangereux criminels, ont été éliminés par les éléments de l ANP dans cette zone relevant de la première Région militaire». Plusieurs éléments de soutien aux groupes terroristes ont également été arrêtés et remis à la justice durant ce premier trimestre, conclut l’APS.