Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Cinéma

Le défi de l'automatisation

Le défi de l'automatisation
Les évolutions technologiques et l’intelligence artificielle vont bouleverser le métier de la DRH au niveau du recrutement.

Le cabinet Pluriel RH, spécialisé dans le conseil en ressources humaines, a organisé le 20 février 2015, un débat sur le thème «Emploi automatisable : quand l'intelligence artificielle remplace l'Homme». Objectif : sensibiliser les professionnels en mettant l’accent sur des questions d’actualité notamment les conséquences de l’emploi automatisable sur les employés, sur les entreprises, mais surtout, quelles nouvelles compétences développer pour suivre ce changement ?

Animé par Abdellatif Laroui, docteur en Intelligence artificielle et psycho-sociologue, cette rencontre a connu la participation de plusieurs acteurs de la fonction RH venus débattre de la thématique et apporter leurs regards et leurs témoignages sur l’impact de l’intelligence artificielle sur les emplois et les relations humaines au Maroc. Les évolutions technologiques et l’intelligence artificielle vont bouleverser le métier de la DRH au niveau du recrutement, de la formation et de la mutualisation des intelligences. Le DRH est donc dans l'obligation de suivre ce changement en y faisant adapter ses outils, en sauvegardant bien éventuellement la place importante de l’Humain en entreprise. Pour suivre ce changement, la responsabilité doit être partagée entre les entreprises qui sont amenées à modifier leurs pratiques RH et informer sur leurs futurs besoins en recrutement et les établissements de formation qui doivent veiller à former de nouvelles compétences capables de suivre ce changement et occuper les nouveaux postes. Les intervenants sont unanimes pour dire que, certes, les nouveaux outils de la technologie de l’information et de la communication sont d’une grande importance et permettent à toute entreprise d’assurer sa pérennité et sa compétitivité dans un environnement de plus en plus concurrentiel, mais doivent rester au service de l’employé et non pas le remplacer. 

Lisez nos e-Papers