Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

HPS décroche son agrément de Switch national

Hightech Payment Systems (HPS) a obtenu le feu vert de Bank-Al Maghrib pour exercer l’activité de Switching. Le marché s’attend à l’annonce imminente du nouveau business plan de l’entreprise cotée à la Bourse de Casablanca.

HPS décroche son agrément de Switch national
Plus de 70% des banques marocaines sont équipées de la Solution Power Card de HPS, l'entreprise de Mohamed Horani.

Le spécialiste marocain des solutions monétiques, HPS, a obtenu l’autorisation de Bank Al-Maghrib (BAM) pour exercer l’activité de Switching au Maroc. Il s’agit du périmètre opérationnel d’activité couvrant le traitement des autorisations, la compensation des transactions monétiques et électroniques de manière générale, le règlement des émetteurs et acquéreurs, les services d’interopérabilité et la gestion des interfaces avec les réseaux internationaux.

Ce marché «juteux», qui pèse plus de 60% du chiffre d’affaires du Centre monétique interbancaire (CMI), avait fait l’objet d’une recommandation de BAM, l’incitant à s’en séparer. Les observateurs expliquent cela par la volonté de la Banque centrale de mettre fin au monopole du CMI sur cette activité.
Une consultation «restreinte» avait été lancée par l’acquéreur en juillet 2014. L’offre de HPS, dont le management avait refusé de livrer le détail lors de l'annonce des résultats du premier semestre 2015, avait été approuvée par le conseil d’administration du CMI le 23 janvier dernier, avait alors souligné le monéticien dans un communiqué publié sur le site de la Bourse de Casablanca. À cette époque, le PDG de HPS, Mohamed Horani, avait clairement expliqué qu’un nouveau business plan intégrant l’activité Switching était en cours de finalisation. Horani avait promis de le communiquer au marché après la clôture de l’acquisition de cette activité. Jointe, hier par nos soins, l'entreprise n'avait pas encore, à l'heure où nous mettions sous presse, répondu à nos sollicitations En tout cas, ce marché est aujourd'hui ouvert à la concurrence : «pour développer l’infrastructure de la monétique au Maroc, on a besoin d’introduire de nouveaux opérateurs. Visa et MasterCard ont obtenu des autorisations pour opérer dans l’activité du Switching», avait indiqué au «Matin Éco» Mounir Razki, directeur des Opérations monétaires et de change à BAM.

En effet, la Banque centrale avait autorisé en janvier dernier les sociétés MasterCard Asie/Pacific et Visa International Service Association à exercer l’activité de routage des autorisations, de traitement et de compensation des flux monétiques, conformément aux exigences.
La question qui se pose dès lors : pour quel acquéreur opteront les banques marocaines ? Sachant qu'elles sont équipées de la Solution Power Card de HPS pour plus de 70% d'entre elles. 

Lisez nos e-Papers