Menu
Search
Samedi 20 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 20 Juillet 2024
Menu
Search

L'Onu dénonce une situation dangereuse

La présence dans le ciel syrien d'avions de la coalition menée par les Etats-Unis et d'avions russes «crée une situation pleine de dangers», a souligné lundi l'Onu en réaction à un incident entre la Russie et la Turquie.

 L'Onu dénonce une situation dangereuse
Un avion Sukhoi 30 semblable à ceux qui ont survolé le territoire turc. Ankara se dit «violée» par l'intrusion d'avions militaires russes dans son espace aérien. L'Otan s'inquiète d'incursions «extrêmement dangereuses». Ph : AFP

«Nous voyons maintenant différents pays, différentes coalitions opérer dans le ciel au-dessus de la Syrie, cela crée une situation pleine de dangers et très délicate», a déclaré le porte-parole de l'Onu, Stéphane Dujarric.

«Cela devrait amener la communauté internationale à se recentrer sur la recherche d'une solution politique» au conflit syrien, a-t-il estimé.

Il a réaffirmé que «toute action entreprise contre Daech (le groupe Etat islamique) et d'autres doit être conforme aux lois internationales et aux lois humanitaires internationales».

Selon le ministère russe de la Défense, l'incursion samedi d'un avion de chasse russe dans l'espace aérien turc n'a duré que «quelques secondes» et a été causée par les «mauvaises conditions météo».

Pour sa part, l'Otan a mentionné deux «violations» de l'espace aérien turc par des avions de combat russes Soukhoï, samedi et dimanche, dans la région d'Hatay (sud de la Turquie), dans une déclaration commune diffusée après une réunion d'urgence lundi après-midi à Bruxelles. 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.