Menu
Search
Mardi 16 Avril 2024
S'abonner
close
Mardi 16 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Naissance de SAR Lalla Khadija

Coup de pouce aux filières agricoles dans les zones montagneuses

Souvent enclavées, les zones montagneuses souffrent de moult déséquilibres et problématiques, dont la faiblesse des revenus, la dégradation des ressources naturelles et le manque d’accès à l’information. À ce titre, le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé au Maroc, durant la dernière décennie, plus de 21 millions de dollars sous forme de dons au profit de plus de 750.000 ménages vivant dans des conditions très difficiles, particulièrement dans les zones montagneuses.

Coup de pouce aux filières agricoles  dans les zones montagneuses
Depuis 1979, le FIDA a financé 13 projets au Maroc pour un montant de 222 millions de dollars.

La présence du FIDA dans le Royaume a permis, en effet, d’améliorer les synergies entre les investissements du Fonds et ceux du Maroc, notamment à travers le Plan Maroc Vert-Pilier II qui porte exclusivement sur l’agriculture paysanne. Dans ce cadre, le vice-président adjoint du FIDA, Perin Saint-Ange, vient d’effectuer une visite dans la province d’Al-Haouz où il s’est enquis des réalisations accomplies dans le sillage du Projet de développement des filières agricoles dans les zones montagneuses de ladite province (PDFAZMH). Ce projet a pour ambition de contribuer, dans le cadre du PMV-Pilier II et de la stratégie d’intervention du FIDA au Maroc, à l’allègement de la pauvreté rurale par la croissance de manière durable des revenus des populations de montagne impliquées dans les trois filières de production agricole que sont les olives, les pommes et la viande ovine.

C’est ainsi que le responsable du FIDA s’est rendu successivement dans les communes rurales de Takerkouste, Ouled Mtaa et Azgour où il a rencontré les membres de l’Association nationale des éleveurs des ovins et des caprins, ceux de la Coopérative Imiouardouz et les membres de l’équipe-métier «Am Al-Khair», comme il a visité une unité de trituration des olives et deux plantations de pommier.

Selon l’Unité de gestion du projet FIDA relevant de la Direction provinciale d’agriculture de Marrakech, les réalisations phares du PDFAZMH ont porté notamment sur l’encadrement de 19.000 agriculteurs de 14 communes rurales appartenant aux cercles d’Asni et d’Amizmiz, la plantation de 230 hectares de pommier, la création de 12 équipes-métiers organisées en coopératives de prestations de services, la mise à niveau de trois unités de trituration des olives, l’exportation de l’huile d’olive aux Émirats arabes unis et l’initiation à la commercialisation des ovins via le site Web mis à la disposition des éleveurs «Hawli.net».

D’une durée de cinq ans, ce Projet, qui devrait arriver à échéance le 30 septembre 2017, prévoit également la construction de huit unités de valorisation dans les filières oléicole et pomicole ainsi que d’autres actions d’aménagements hydro-agricoles, ajoute la même source, faisant observer que l’encadrement de proximité envisagé par le projet vise principalement à améliorer la productivité en amont des filières et la qualité des produits valorisés. Il convient de signaler que depuis 1979, le FIDA a financé 13 projets au Maroc pour un montant de 222 millions de dollars, alors que le coût total du PDFAZMH est de 9,1 millions de dollars, dont une contribution du Fonds sous forme d’un prêt de 6,4 millions et d’un don de 140.000 dollars. 

Lisez nos e-Papers