Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

L'Australie accepte de fermer le camp controversé de Manus

L'Australie accepte de fermer le camp controversé de Manus

L'Australie accepte de fermer le camp controversé de Manus
Human Rights Watch a appelé à ce que les détenus de l'île de Manus soient immédiatement transférés en Australie ou dans un pays tiers.

«Nous pouvons annoncer aujourd'hui (...) la fermeture du centre de détention de l'île de Manus, ce qui est un très bon résultat», a déclaré le ministre australien de l'Immigration, Peter Dutton, à la chaîne d'information Sky News, confirmant ainsi une annonce faite plus tôt par le gouvernement papouasien. Aucune date n'a été précisée pour cette fermeture. Très critiquée, la politique australienne en matière d'immigration avait subi en avril un premier revers, quand la Cour suprême papouasienne avait jugé «illégal et anticonstitutionnel» le placement par l'Australie de demandeurs d'asile dans ce camp sur le territoire papouasien. La politique australienne très restrictive en matière d'immigration est vertement critiquée par les organisations de défense des droits de l'Homme qui ne cessent de dénoncer les conditions de vie des migrants à Manus et dans les autres centres de rétention offshore ouverts par l'Australie.

M. Dutton a estimé que la fermeture prochaine du camp de l'île de Manus montrait que cette politique de refus d'accueillir les migrants en Australie fonctionnait, et il a souligné qu'elle ne changerait pas. La directrice pour l'Australie de l'ONG Human Rights Watch, Elaine Pearson a, elle, appelé à ce que les détenus de l'île de Manus soient immédiatement transférés en Australie ou dans un pays tiers sûr. L'Australie a lancé en 2013 l'opération «Frontières souveraines» pour décourager les réfugiés d'arriver par la mer en Australie. 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.