Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Le «Trio Joubran» décroche le prix «Ziryab des virtuoses 2015»

Le «Trio Joubran» décroche le prix «Ziryab des virtuoses 2015»

Le rideau est tombé, dimanche soir à Tétouan, sur la 18e édition du Festival international de luth avec la remise du prix «Ziryab des virtuoses 2015» à un groupe de musique palestinien, le «Trio Joubran», en reconnaissance de sa créativité et son expérience musicale pionnière et de sa contribution au renouvellement de la musique palestinienne et arabe. Ainsi, le groupe de musique traditionnelle de Palestine a saisi cette occasion pour exprimer sa sincère gratitude pour l’intérêt qu’accorde le Maroc à l’art palestinien authentique, saluant la profondeur des relations liant le Royaume et la Palestine et l’interaction humaine et culturelle entre les deux peuples.
«Ce prix, décerné par le ministère de la Culture et le comité national de la musique (Unesco), constitue pour nous une marque de reconnaissance et un signal fort du grand intérêt qu’accordent les Marocains, aux niveaux institutionnel et populaire, à l’art authentique, et leur attachement à la préservation et à la valorisation de ce patrimoine ancestral», ont souligné les membres du groupe.

Le Trio Joubran, formé en 2004, est un groupe de musique traditionnelle de Palestine composé de trois frères virtuoses de l’oud (Samir, Wissam et Adnan) originaires de Nazareth. Le Trio Joubran se produit régulièrement en Europe, aux États-Unis, au Canada et dans le monde arabe.

En 2009, le Trio Joubran signe la musique du premier film de Nassim Amaouche «Adieu Gary», qui utilise l’album Majaz. Leur dernier album, «À l’ombre des mots», est sorti en 2009. La cérémonie d’ouverture du festival, placé sous le Haut Patronage de S.M. le Roi Mohammed VI, a été émaillée d’un vibrant hommage rendu au luthiste marocain Azzedine Montassere, l’un des pionniers de la musique marocaine moderne, en reconnaissance de sa contribution à l’enrichissement de la bibliothèque artistique marocaine et arabe et à la promotion des valeurs de tolérance et d’ouverture. 

Lisez nos e-Papers