Programme «New Work Class» pour l'entrepreneuriat

Un accompagnement de l’idée à la mise sur le marché

,LE MATIN
14 Février 2016
Programme-New-Work-Class-.jpg La fondatrice du New Work Lab, Fatim-Zahra Biaz, a présenté le programme aux entrepreneurs intéressés.

Un nouveau programme d’accompagnement voit le jour au New Work Lab. Il s’agit du «New Work Class», une initiative qui va permettre aux jeunes entrepreneurs de concrétiser leurs projets en partant de l’idée jusqu’à sa mise sur le marché.

New WorkLab, en partenariat avec OCP Entrepreneurship Network, vient de lancer son programme d’accompagnement pour les jeunes entrepreneurs, «New Work Class». Objectif : renforcer les compétences des jeunes entrepreneurs par des formations intenses et les connecter à un réseau d’experts et d’entrepreneurs qui vont leur apporter des conseils et partager leurs expériences.

Pour sa première promotion, le programme va accompagner 20 entrepreneurs sur une durée de 12 semaines pour passer de l’idée à la mise sur le marché de leur produit/service. Des sessions de cours ou d’ateliers hebdomadaires suivis de missions à réaliser par chaque entrepreneur sont au programme du «New Work Class». La fondatrice du New Work Lab, Fatim-Zahra Biaz, a expliqué que l’idée derrière le lancement de ce programme est de permettre aux entrepreneurs «d’accélérer la mise sur le marché de leurs produits ou services. L’idée est d’apporter aux entrepreneurs les techniques fondamentales liées à la création d’entreprises dans un monde technologique et digitale. Les entrepreneurs seront formés aux techniques entrepreneuriales les plus pointues».

Ainsi, les entrepreneurs accompagnés auront l’opportunité de développer leurs projets au cours de ce programme pour pouvoir se lancer à l’avenir. Il s’agira notamment de cerner les besoins des clients, de créer un prototype fonctionnel et réaliser les premiers tests marché, de développer une stratégie Marketing, d’évaluer les besoins financiers du projet, ou encore de maîtriser les fondamentaux du digital et de l’entrepreneuriat du 21e siècle.

Concernant les critères de sélection des entrepreneurs, les candidats seront admis en fonction de leurs profils, de leurs équipes, du travail effectué par les porteurs de projets, de la nature de la problématique à résoudre et de la solution proposée. Les projets qui ont une visée nationale seront valorisés au cours du processus de sélection. À noter que le dernier délai pour postuler au «New Work Class» est fixé au 8 mars. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés