Prix international du changement 2016

Une entreprise marocaine primée à Paris

,LE MATIN
02 Octobre 2016
Une-entreprise-marocaine-primee-a-Paris-.jpg L'équipe Promamec recevant le Prix international du changement 2016.

La Chaire de l’ESSEC vient d’attribuer le Prix international du changement 2016 à Promamec, entreprise marocaine qui a fait de l’innovation managériale sa devise.

Grâce à ses pratiques managériales, Promamec, entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution de dispositifs médicaux et paramédicaux, vient de recevoir le Prix international du changement 2016 de la Chaire de l’ESSEC. Ce prix récompense les entreprises qui ont réussi le déploiement de projets de changement structurés et novateurs. Contacté par Eco-Emploi, Naoufal Lahlou, directeur général de Promamec, a indiqué qu’«il s’agit d’une belle consécration pour toutes les équipes de notre entreprise qui ont toujours fait preuve d’implication et n'ont jamais douté que nous étions sur le bon chemin, et les indicateurs de performance étaient également là pour nous le confirmer. En effet, ce trophée vient au bon moment pour récompenser tous ces efforts déployés depuis des années afin de rendre nos produits et services accessibles à tous les patients marocains au meilleur coût. Ce n’est pas facile d’être innovant et proactif. Vous n’avez pas de repère ni devant vous ni à côté de vous, mais c’est vital si vous voulez maintenir votre leadership». Et d’ajouter que la devise de Promamec a toujours été d’être entrepreneur non seulement dans le business mais aussi dans le management. Pour sa part, M. Benouarrek a affirmé que le rôle de la RH est fondamental. «Dans chaque entreprise, il existe quatre types de ressources : les ressources financières, matérielles, informationnelles et humaines. La seule ressource qui résistera éventuellement est la ressource humaine.

D’où l’importance d’impliquer et préparer la composante humaine pour la réussite de tout projet de changement, évolutif ou radical soit-il», affirme-t-il. Selon lui, PROMAMEC a prouvé que l’entreprise marocaine peut être compétitive à l’échelle internationale en drivant sur son capital humain. Tous les ingrédients de réussite sont présents, il suffit de bien savoir les conjuguer. «En réalité, l’innovation managériale exige de trouver de nouvelles interfaces avec ses équipes pour vivre la mutation d’une collaboration vers une coopération», conclut M. Benouarrek. sNotons que la cérémonie a eu lieu le 22 septembre à Paris marquée par la participation de différents partons d’entreprises, chercheurs et experts en ressources humaines et en conduite du changement. Le mot d’ouverture a été assuré par Jean-Marie Peretti, professeur, directeur de la chaire ESSEC du changement et célèbre auteur et chercheur dans le domaine de la gestion des ressources humaines et du changement. Soulignons que Promamec a reçu en 2012 le 3e prix du Meilleur employeur ainsi qu’un certificat d’encouragement à la qualité la même année. Elle s’est vu aussi décerner le prix du meilleur distributeur pour la région Afrique du Nord par la multinationale Neusoft. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
26 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés