Menu
Search
Mardi 16 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 16 Juillet 2024
Menu
Search

Carrefour et Fnac Darty mutualisent leurs achats dès 2018

Dès 2018, Carrefour et Fnac Darty mutualiseront leurs négociations avec les fournisseurs d’électroménager et d’électronique grand public. Les deux géants français viennent de conclure un accord de partenariat à cet effet.

Carrefour et Fnac Darty mutualisent leurs achats dès 2018
Le partenariat Carrefour–Fnac Darty devrait être effectif pour les négociations fournisseurs de 2018.

Carrefour et Fnac Darty mutualisent leurs achats. Les deux groupes ont annoncé hier la signature d’un accord de partenariat portant sur les achats en France de produits électroménagers et électroniques grand public. «Cette coopération, dont le principe avait été évoqué la semaine dernière dans la presse, devrait être effective pour les négociations fournisseurs de 2018, ajoutent dans un communiqué les deux groupes, qui maintiendront leurs politiques commerciales propres», rapporte l’agence de presse Reuters. 

Rappelons que Carrefour est dirigé depuis juillet dernier par Alexandre Bompard, ancien PDG de Fnac Darty. Le groupe présentera, le 23 janvier prochain, son nouveau plan stratégique. De son côté, Fnac Darty vient d’annoncer son propre plan stratégique, à travers lequel le groupe ambitionne de devenir une plateforme omnicanale de référence en Europe. 

Baptisé «Confiance +», le nouveau plan ambitionne de doubler la rentabilité opérationnelle à moyen terme. Le distributeur de produits culturels, électroniques et électroménagers entend ainsi parvenir à une marge opérationnelle comprise entre 4,5% et 5% à moyen terme, contre 2,7% en 2016. Pour atteindre son objectif, le groupe compte lancer de nouveaux services liés à des abonnements «premium», rentables et permis par le développement des objets connectés. «Les services d’équipements pour les entreprises, qui présentent un très important potentiel de croissance, seront quant à eux fortement développés», indique Reuters. Autre objectif du nouveau plan de Fnac Darty, l’ouverture progressive de sa plateforme logistique à des tiers. «Le groupe pourrait ainsi proposer à d’autres acteurs ses capacités logistiques et digitales, en gérant les flux ou en faisant livrer des colis pour d’autres», rapporte l’agence de presse. L’enseigne n’exclut pas non plus de pouvoir ouvrir, un jour, des corners Fnac Darty dans les hypermarchés de certains distributeurs.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.