Grande affluence à la deuxième édition du Forum du Groupe Le Matin organisée sous le Haut patronage de S.M. le Roi Mohammed VI

Les participants mettent en avant la volonté royale d’inciter et d’encourager les initiatives pour investir dans l’entrepreneuriat social

Ayoub Lahrache,LE MATIN
07 Juillet 2017

Le Forum du groupe le Matin Morocco Today Forum (MTF) en est déjà à sa deuxième édition. Organisé ce vendredi à Casablanca, le MTF s’est intéressé, pour l'édition de cette année, à l’entrepreneuriat social. Hauts responsables africains et européens, diplomates et experts nationaux et internationaux ont pris part à cette édition placée sous le thème «Co-développement : la Vision d’un Roi. Avançons ensemble par l’entrepreneuriat social».

L’entrepreneuriat social est désormais au cœur des politiques économique et social aussi bien dans les pays développés que ceux engagés sur la voie du développement. Le Maroc, et à travers lui toute l’Afrique, ne déroge pas à cette règle. C’est dans cette optique que le Groupe Le Matin a consacré la deuxième édition de son forum annuel, le MoroccoToday Forum (MTF) se déroulant le vendredi à Casablanca, à la thématique «avançons ensemble par l’entrepreneuriat social». En donnant le coup d’envoi des travaux de cette édition, le PDG du Groupe Le Matin, Mohammed Haitami, a souligné que «la vision royale d'un Maroc tourné vers son continent est au cœur de toutes les stratégies de développement menées par le Royaume».

Se référant au Message royal adressé aux participants à la cinquième édition du Sommet global de l’entrepreneuriat, en novembre 2014 à Marrakech, le responsable a mis en avant la volonté royale d’inciter et d’encourager aux initiatives pour investir l’entrepreneuriat social. Revenant sur le choix de la thématique de ce forum, le responsable a affirmé que «l’entrepreneuriat social» s’est imposé dans les dernières décennies et les références à celle-ci prolifèrent dans la littérature scientifique et académique internationale, régionale et au sein des différentes instances multilatérales de développement. Cet intérêt grandissant pour l’entrepreneuriat social est également perceptible à travers la création de nouvelles institutions de par le monde dédiées à ce thème, toujours selon M. Haitami. Intervenant également lors de cette cérémonie d’ouverture, l’ancien ministre marocain des Affaires étrangères et actuellement chargé de mission au Cabinet royal, Youssef Amrani, a mis en avant les grands axes de la vision du Souverain pour le Co-développement. Il s’agit d’une «Vision pragmatique et assumée, qui marque l’engagement ferme du Souverain en faveur de l’émergence et du développement de notre continent», a affirmé l’ancien diplomate.

Poursuivant son allocution, M. Amrani a souligné que le Forum du Groupe Le Matin offre aujourd’hui l’opportunité de mettre en perspective la logique, la légitimité et le fondement même de la vision du Souverain pour l’Afrique. Une perspective qui s’inscrit dans une approche marocaine, ancrée dans notre réalité et notre histoire, une approche qui est fondée sur des ambitions légitimes que le Maroc souhaite réaliser sur le long terme, car notre pays a des perspectives résolument africaines, séquencées dans l’espace et le temps, a déclaré le responsable.
Prenant part également à ces travaux, ministre et hauts responsables de pays africains et européens se sont félicités des avancés réalisés par le Maroc en matière d'entrepreneuriat social.

Dans ce sens, l’ancienne ministre française du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, Myriam El Khomri, a affirmé que «le Royaume est devenu un phare d’innovation en matière d'entrepreneuriat social en encourageant la création de coopératives et de PME pour les femmes et les jeunes». Fière des réalisations qu’elle a pu observer au Maroc, l’ancienne ministre française d’origine marocaine a fait valoir que S.M. le Roi a posé les bases d'une économie sociale et solidaire performante et ambitieuse à travers la stratégie nationale 2010-2020, «il en a fait un vecteur prioritaire de co-développement, pour l’ensemble des africains et notamment les femmes et les plus jeunes» a-t-elle souligné. Pour rappel, cette deuxième édition du MTF a connu la participation de quelque 800 invités. Experts nationaux et internationaux, diplomates, hauts responsables, entrepreneurs et étudiants ont pris part aux trois panels programmés dans le cadre de cette édition. Le Forum a été l’occasion pour débattre et échanger sur l’évolution de l’écosystème entrepreneurial et le rôle que jouent l’entrepreneuriat et l’innovation au service du
développement social. 





E-MATIN
Feuilletez LEMATIN
comme si vous le teniez
entre les mains

L'édition du
22 Septembre 2017
est maintenant disponible
pour les abonnés