Menu
Search
Mardi 27 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 27 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Naissance de SAR Lalla Khadija

Lydec sensibilise à la réutilisation des eaux usées

À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, célébrée le 22 mars, le gestionnaire délégué à la distribution d’eau et d’électricité, Lydec, a mis en place un dispositif de sensibilisation et de mobilisation autour de la réutilisation des eaux usées.

Lydec sensibilise à la réutilisation des eaux usées
Exemple de la réutilisation des eaux usées épurées en agriculture, l'espace expérimental d’agriculture urbaine de Médiouna sera inauguré le 27 mars.

«La célébration de la Journée mondiale de l'eau est une occasion pour Lydec de sensibiliser à l’importance de l’assainissement comme facteur de développement durable du Grand Casablanca, mais aussi de faire prendre conscience du potentiel de réutilisation des eaux usées en tant que ressource alternative», indique l’opérateur dans un communiqué.

Pour rappel, la Journée mondiale de l’eau est célébrée, cette année, autour du thème «Pourquoi les eaux usées ?» L’objectif est de mettre en lumière la question des eaux usées et les différents moyens de réduire leur volume et de développer leur réutilisation. «La préservation de la ressource en eau et la gestion des eaux usées sont des enjeux clés de la feuille de route nationale de lutte contre le changement climatique. Aussi, parmi les engagements climat que nous avons pris en amont de la COP 22 figure notre ambition d’économiser l’équivalent en eau de 1,2 million d’habitants d’ici 2020», indique Abdellah Talib, directeur du développement durable, de la communication et de l’innovation chez Lydec.
Ainsi, du 22 mars au 1er avril, Lydec et sa Fondation déploient un programme axé sur la sensibilisation, à travers le web et les agences clientèle, et sur l’organisation de conférences et de visites des grands ouvrages de traitement des eaux usées à Casablanca.

En ce sens, la Fondation Lydec organise, le 1er avril, une conférence sur «L’eau et les eaux usées : problématiques et perspectives», en partenariat avec l’Association eau et énergie pour tous. Dans le cadre de son partenariat avec La Coalition marocaine pour l’eau, Lydec participera également à une conférence de haut niveau, prévue le 31 mars prochain à Agadir, sur le thème «Les synergies entre les parties prenantes pour une gestion durable de la ressource en eau».

Le délégataire fait également savoir que trois sites emblématiques de Lydec seront mis à l’honneur durant ces prochaines semaines, à savoir la Station de prétraitement des eaux usées «Eaucéan» située à Sidi Bernoussi, la Station de prétraitement d’El Hank et la Station d’épuration des eaux usées (STEP) de Médiouna. Les visites de ces ouvrages devraient bénéficier à plus de 300 élèves d’établissements scolaires de la région, ainsi qu’à plusieurs associations de proximité.

Parallèlement, un espace expérimental d’agriculture urbaine a été aménagé autour de la STEP. Son inauguration est prévue le 27 mars prochain. Réalisé dans le cadre d’un partenariat entre la Fondation Lydec et l’Association Recherche-Action pour le développement durable, cet espace de 600 m² est le fruit d’une collaboration multilatérale.
«Champ d’expérimentation de l’agriculture urbaine et biologique, l’espace a une vocation démonstrative de la réutilisation des eaux épurées en agriculture. C’est aussi un lieu de sensibilisation à la protection de l’environnement ouvert à l’ensemble des parties prenantes : élèves, étudiants, riverains, associations, agriculteurs, élus…», conclut Lydec.