Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

L'offre Renault lancée à Paris en septembre

L'offre Renault lancée à Paris en septembre
Cette offre devrait compter en 2019 une flotte supérieure à 2.000 véhicules en Ile-de-France.

Le constructeur automobile français Renault lancera en septembre prochain à Paris son offre de voitures électriques en autopartage. Celle-ci prendra la relève du service Autolib du groupe Bolloré, rapporte Reuters. Cette offre devrait compter en 2019 une flotte supérieure à 2.000 véhicules en Ile-de-France. Ce volume comprend des véhicules en libre-service ainsi que des voitures Zoé électriques du service Marcel de VTC.  Après la résiliation anticipée du contrat Autolib avec le groupe Bolloré, en raison du déficit qu’a affiché le service, la ville de Paris s’est tournée vers les constructeurs automobiles et les loueurs. Objectif : proposer des alternatives en «Free-floating», permettant de prendre ou de laisser son véhicule sans infrastructure dédiée. «Le travail avec Renault ne s’inscrirait pas dans le cadre contractuel, contrairement à l’accord pluriannuel qui était conclu avec le groupe Bolloré, et qu’il n’était pas exclusif puisque d’autres opérateurs proposeraient eux aussi leurs offres», déclare Anne Hidalgo maire de Paris.  Rappelons que l’autopartage ou voitures en libre-service est un système dans lequel une société, agence publique ou coopérative met à la disposition de clients ou membres un ou plusieurs véhicules. L’utilisateur d’un service d’autopartage dispose d’une voiture qu’il ne finance que pour la durée de son besoin, le reste du temps, la voiture est utilisée par d’autres membres. 

 

Lisez nos e-Papers