Les ministres chargés de l'Environnement et de la gestion des ressources naturelles en Afrique de l'Est ont approuvé un partenariat de coopération entre le secrétariat de la Communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et le Centre africain sur les politiques foncières (ALPC) de la Commission économique de l'ONU pour l'Afrique (CEA), pour promouvoir la coopération régionale dans des secteurs clés qui favorisent le développement économique et la gestion des ressources naturelles, rapportent la CEA dans un communiqué. Les ministres ont fait cet appel lors de la réunion du cinquième Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles qui s'est tenu, du 5 au 9 février courant, en Tanzanie et qui a réuni plus de soixante-dix participants des États membres de la Communauté de l'Afrique de l'Est, notamment le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda, poursuit la CEA, qui siège à Addis-Abeba. Joan Kagwanja, coordinatrice du Centre sur les politiques foncières en Afrique, a salué l'approbation du partenariat CAE-ALPC notant que «c'est un moment crucial pour la région, car le partenariat lancera un projet sur le renforcement des capacités de la CAE pour mettre en œuvre la déclaration de l'Union africaine (UA) sur les questions foncières en Afrique, en commençant par des plateformes d'échange de connaissances, de partage d'expériences et de meilleures pratiques pour faire avancer la formulation, la mise en œuvre et le suivi des politiques foncières conformément à la déclaration sur les questions foncières de l'UA».